samedi, juin 18, 2005

Un bon journaliste, est un journaliste otage !




Je suis sur que lors de la libération de Florence Haubenas, vous vous êtes dit la même la même chose que moi. Elle est top !

Non c'est vrai. Super gonzesse ! Ca c'est de la moeuf ! Marrante, décontracté, moderne, intelligente avec manifestement beaucoup de caractère. Le type de nana qu'on serait content de croiser au coin d'un comptoir et de partager quelques bières avec.




Et là ça donne un super coup de vieux à l'image de la journaliste typée "journal de 20 heures" que la télévision nous sert depuis trop longtemps. Les Béatrice, Claire et Christine entre autres. Entre celles qui fréquentent les ministres d'un peut trop prêt, celles qui se vendent 18000 euros la demi-journée pour animer des réunions (lire ici), sans que cela ne provoque de questionnements déontologiques à personne.


Mais pourquoi on en voit pas plus des Florence Haubenas à la télévision en dehors des tarmac d'aéroport ?



Pourquoi faut il se taper des fadasses comme Chazal et schonberg. Pourquoi la télé nous impose t'elle cette image de la femme journaliste forcément poudré jusqu'aux oreilles avec le sourire coincé du cul qui va avec ? Elle ressemble plus à des femmes d'affaires qu'autre chose...

Ca me désespère !

Allez voir le site de Claire Chazal, elle se fait appeler la "princesse du JT" ! C’est à mourir de rire. Ego surdimensionné, conservatisme, c'est d'un ringard !

Elle leur en met un sacré coup la Florence, même si toute la caste journalistique et en train d'essayer de se refaire une virginité sur le dos de leur consoeur de Libé. Le temps d'antenne consacré à sa libération est proportionnel à la volonté de récupération de l'évènement. "Regardez ! Malgré tous les reproches que l'on peut nous faire, nous sommes des gens courageux qui risquons notre vie pour vous informer". Voilà ce qu'ils semblent nous dire.

Alors rêvons un peu. Après la bise à la descente de l'avion, Chi-Chi va avoir bientôt l'occasion de prouver une nouvelle fois le respect qu'il éprouve vis à vis de la profession de journaliste. En demandant, par exemple, à Florence Haubenas de remplacer PPD dans le rôle de l'intervieweur à l'occasion de l'entretien du 14 juillet. Ca aurait de la geule. En tout cas, si c'était le cas, je serais devant mon poste. Pour une fois !



...

1 Comments:

At juin 21, 2005 7:18 PM, Anonymous poladjinn said...

Mon Loïc, t'es un Dieu -si si, Tu existes-.
Je ne connais que Toi dans mon entourage pour m'informer qu'il existe un site Claire Chazal. Du coup, j'a été dessus pour le voir en vrai...
A mourir de rire dis-Tu ? A mourir tout court plutôt. C'est absolument effrayant en particulier les pages liens (y a comme qui dirait une amicale des connasses télévisuelles sur la grande toile mondiale) et forum. Là j'avoue, j'ai eu la nausée. L'envie de gerber, de flinguer mon écran d'emmerdinateur, de sulfater le prochain milliard de crétins qui croiseront mon chemin...
C'est une chose d'être pétri de connerie mais faut être sacrément raboté du bulbe pour faire ainsi étalage de sa misère intellectuelle.
J'en étais là de mes considérations sur l'insondable bêtise de mes congénères lorsque j'ai piqué une vraie suée : ces braves gens (je vais pas continuer à les insulter, j'invite simplement à aller sur le site pour réaliser l'étendue des dégâts) ont le droit de vote...
Oui, oui, un vrai droit de vote qui permet de s'indigner quand Le Pen est au second tour !
Ca s'appelle la démocratie. Un truc vachement bien sur le papier mais qui file un peu la gueule de bois des fois.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home