vendredi, janvier 20, 2006

LEs phantasmes d'Alain Duhamel.

Alain Duhamel ne rate jamais une occasion d'avoir l'air con. Avec son dernier bouquin sur ses 15 candidats à l'élection présidentielle il fait, une fois de plus, la une de l'actualité littéraire. Chaque année Alain sort un livre, tous aussi nul probablement les uns que les autres. Ca n'empêche pas tout le monde d'en parler, du moins tout ceux qui auront besoin du même service de la part d'Alain la prochaine fois qu'ils sortiront leur propre livre.

Le principe de l'essai littéraire d'Alain : dresser le portrait des 15 principaux candidats à l'élection présidentielle. Petit problème :Il ne parle pas de Ségolène Royale. La semaine ou il sort son livre, cette dernière se trouve être en tête d'un sondage concernant le ou la candidate préférée des français pour l'élection présidentielle.

Alors évidemment tout le monde se fout de sa gueule. A duhamel, pas à Ségolène. Enfin si à Ségolène aussi mais pas pour les mêmes raisons. Tout ça n'a aucun intérêt, je vous l'accorde. Là ou ça devient plus intéressant c'est quand Dumhamel essaye laborieusement de défendre ses choix.

Plusieurs hypothèses s'offrent à nous. Alain ne parle pas de Styrolènes parce que :
- Il a oublié.
- Il a fait pouf-pouf et c'est pas tombé sur elle.
- Il essaye toujours de se positionner par rapport à l'opinion publique et donc aux sondages mais ceux ci ne parlaient pas de Ségolène à l'époque ou il a écrit son livre.
- Il a fait une analyse minutieuse des programmes politique de chacun des candidats et n'a retenu que ceux qui faisait preuve de sérieux à ses yeux (oui je sais c'est de loin l'hypothèse la plus farfelue)
- Il déteste personnellement Ségolène qui n'arrive pas, malgré tout ces effort, a lui faire du charme (Il est vraiment trop moche et ça s'arrange pas en vieillissant)
- Il a été payé par François Hollande.
- Il est masochiste. Sa mère l'a élevé comme une fille, il porte un slip à clous quand il passe à la télévision et adore se faire humilier en publique.
- Il est nul.

La seule explication que Dudu nous donne est que Madame Royale n'aurai pas, selon lui, la stature d'une présidente de la république. Ajoutant que son actuel succès dans les sondages ne peut être que temporaire. Dans sa tentative de ne pas avoir l'air trop con il cherche à noyer le poisson et te sort l'argument imparable : "l'économie" . On ne peut quand même pas demander à un journaliste de reconnaître qu'il a eu tord, qu'il s'est planté. Faut pas déconner!

Dans l'émission "Arrêt sur image" de dimanche dernier face aux questions de Daniel Shneiderman, il précise sa pensée et affirme, sans rire, qu'elle n'y connaît rien en économie. Pire, quand tu parle avec elle, de truc sérieux bien sur pas des soldes, au bout de 15 mn, parait que son cerveau commence à chauffer, elle peut même plus mettre un mot devant l'autre. La vision de l'émission sur internet permet d'assister à ce qui se passe entre les invités 20 mn après la fin "officielle" de l'émission. On entend Duhamel faire l'éloge de Simone Veille et de Rémond Barre qui en leur temps, aurait pu accéder à d'importantes responsabilités, la première comme premier ministre en 1981 si Giscard avait été élu (histoire de prouver qu'il n'est pas macho), le second comme président de la république en 1988. Pour notre professionnel de la politique, eux, métrisaient véritablement leur sujet (l'économie) et c'est une grande perte pour le pays que ces deux là ont raté le coche. Mais Ségolène non.

Qu'un tel niveaux de connerie s'étale sur les chaines du service publiques, à la radio et dans les principaux journeaux du pays me fascine. Parce qu'il essaime partout le gaillard et ça depuis 30 ans ! Ce nigaud bouffi de prétention entend nous faire croire que lui, expert en la matière, est capable de juger qui est ou qui n'est pas un bon candidat à la présidentiel. Très bien. Alors moi j'aurais bien aimé qu'il nous prévienne dès 81 que Chirac était une nullité absolue en la matière. Ca devait se voir depuis longtemps . Il dit qu'on peux pas parler d'économie avec Ségolène, qu'elle a rien à dire sur le sujet. Mais attend tu t'imagine parler sérieusement d'économie avec Alain Duhamel ? Ca doit être super intéressant parce que sorti des histoires de déficits publiques toujours trop important, d'impôts toujours trop lourds et de fonctionnaires toujours trop nombreux ça doit pas aller bien loin. J'ai regardé Kouchner l'autre jour sur Arte qui débattait avec une militante de la gauche Allemande. Dès qu'il s'agissait de parler d'économie les arguments de Kouchner se limitaient au marché tout puissant devant qui on doit tous s'écraser comme des des carpettes et au danger du retour des goulags si on prenait le risque de mettre en place de vrais politiques de gauches. Un vrai régal. Qu'est ce qu'il y connaît Kouchner en économie ? Après tout lui il est médecin. Ségolène elle a quand même fait l'ENA. Si elle y connaît rien en économie faut tout de suite arrêter de financer cette écurie à ministres.

Et bien kouchner, je pari qu'il y est lui dans les quinze de Duhamel. Pourquoi ? Il n'a jamais eu de ministère vraiment important non plus. Comme ministre de la santé il avait plutôt la réputation de se laisser lécher les bottes par les labos pharmaceutique. Enfin je vois pas en quoi il a plus la "stature" d'un président qu'un autre.

Le phantasme de Duhamel c'est de penser qu' un mec grâce à des trucs qu'il aurait compris mieux que les autres, les même trucs que pense Duhamel en fait, pourrait sauver la situation de ce pays. Il n'a eu de cesse dans sa carrière de chroniqueur politique, de distribuer des bons points à des personnages qui ont eu une fâcheuse tendance à contredire toutes ces prévision. Il n'en parle plus aujourd'hui mais je suis sur qu'à l'époque il pensait le plus grand bien de Baladur qui en tant qu'homme politique et économiste a prouvé qu'une réputation taillée par les médias ça valait pas grand chose. Et je vous parle pas de Juppé qui reste toujours considéré comme un homme politique brillant malgré ses deux années catastrophiques passées à la tête du gouvernement et ses multiples casseroles judiciaires.

Pour résumer il est clairement en train de nous dire que la compagne de François Hollande est trop conne. Il s'impose comme un spécialiste des hommes politiques, tout à fait neutre, qui peut jauger les hommes politiques comme un maquignon le ferai d'un bovin. Que quelqu'un m'explique de quel manière Barre aurait fait la différence par rapport aux politiques économiques qui ont été misent en place durant ces 15 dernières années. Et Simone Veille ?

Ce qui est énervant c'est que tout ça tourne encore autour de l'idée qu'il y a des bons et des pas bons. Même chose pour les idées. Duhamel ne se rend même plus compte qu'il est idéologiquement formaté. En tant que personnage politique, ainsi qu'en tant qu'homme dans une société un rien macho. Il n'est pas de droite il dit juste la vérité. Vous avez remarqué que les gens qui disent " Je ne suis ni de droite ni de gauche" sont toujours de droite. Ou que d'autres encore qui ponctuent leur discours par un "Et ça c'est la réalité" viennent justement de dire un truc complètement faux.

Si tu fait pas gaffe ça te joue des tours.

Le truc marrant c'est que, moi ,quand il a dit que Ségolène royale était nulle (pas dans ces termes mais presque) j'ai pensé tout de suite "je le savais bien, j'en étais sur." Évidemment. Ségolène Royale elle m'énerve. Je sais pas pourquoi. Probablement parce que je ne partage pas tout à fait ses idées politique ou du moins celle que je pense qu'elle a. Enfin bref j'en sais trop rien. Mais je peux compter sur Alain Duhamel pour me donner des arguments. Je me dis qu'il la connaît et d'ailleurs c'est son seul argument. "Vous pouvez pas le voir, vous, pov petit peuple. Mais moi qui la rencontre souvent, qui suis dans les petits secrets de toutes ces stars de la politique je peux vous dire que c'est une sacré pétasse!" Son statut de" professionnel des médias" ne l'oblige pas à argumenter un peut sérieusement. De toute façon il en est incapable.

Et c'est ça le problème, tout ces abrutis qui accomplissent des efforts incroyables tout les jours pour te faire gober un maximum de conneries. Et si tu fait pas gaffe tu te fait avoir. Ca me rappel que j'ai déjà écrit un truc pareil il y a quelque temps. Je radote.

7 Comments:

At janvier 21, 2006 10:32 AM, Anonymous Le Monolecte said...

Perso, je ne suis ni de droite ni de gauche, mais ça m'étonnerait fort que l'on puisse trouver une seule personne pouvant penser que je suis de droite!

Sinon, bien vu, comme d'hab'!

 
At février 01, 2006 4:22 PM, Anonymous Anonyme said...

à ma connaissance, kouchner non plus, n'est pas dans son livre

 
At février 20, 2006 11:36 AM, Anonymous Anonyme said...

Kouchner, Rocard, C.Allègre...
Socialistes à idéologie variable, et dans le mauvais sens.
Voir la raclée au référundum du 29 mai dernier.
Même à la santé Kouchner dit 3/4 mondain 1/4 mondiste, à ruiné le secteur psychiatrique et est indirectement responsable de la tragédie de PAU.
Quant à Duhamel : c'est un gros nul qui nous resort toujours ses vieilles lunes du style, comme tu le dit, trop d'impots, trop de fonctionnaires, trop de patati, patata.
Ca vole pas haut tout ça.
En plus t'a toujours l'impression qu'il se fout de ta gueulle en permanence.

 
At avril 07, 2006 5:44 PM, Anonymous Mimoloparker said...

Je viens de voir Ségolène royale au JT de TF1 , c'est vrai qu'elle est plutôt nulle dans les débats. Les gensse plaigent de Chirac qui dirait trop de généralités , mais elle c'est ce qu'elle fait largement. On pourrait n'y accorder aucune importance , tant d'hommes politique le font. Mais celle que beaucoup de médias présentent aux français comme "le sauveur" , est en fait assez cruche. Il n'avance aucun argument et parade en cherchant son meilleur sourire. Pas terrible, ça fait deux JT de 20 heures que je vois et 2 fois qu'elle fait est insipide et sans idée.

 
At mai 11, 2006 1:48 PM, Blogger coco_des_bois said...

Arrêtons de taper sur ségo dans un article sur dudu... ça fait pas sérieux !
moi de toute façon, c'est sa mèche à la con qui m'énerve, cette mèche, t'as envie de la foutre en l'air et de lui coller un bourre pif pour être assez naze de la porter ... sa mèche.

Dudu, c'est le néant absolu, un gigantesque pet qui fait du bruit et qui pue (en plus parfois il est gras à l'antenne, luisant quoi), c'est l'illustration du rien qui occupe la place des élites françaises, celles qui sont vissées sur leurs privilèges et qu'il ne faudra pas oublier d'empaler avec des knakis quand on fera tout pêter.

(désolé pour la redondance d'effet gazeux)

 
At juin 11, 2006 3:15 PM, Anonymous Valier xp1 said...

D'accord sur tout avec coco des bois. Et avec Chateaubriand qui prétendait que la politique était une chose tellement vile qu'elle ne devrait être confiée qu'à des poètes. Comme Villepin par exemple,auteur d' "élégies barbares"(sic)éditées au Maroc(resic). En en découvrant des extraits dans le canard, je me suis pris à réévaluer l'oeuvre de Bernard Lavillier. Cette année encore le souhait de Chateaubriand restera un voeu pieux. Continuons. Au départ j'avais pris ce Villepin pour un robin d'ancien régime. En fait Galouzeau de Villepin tient sa particule et son nom à rallonge d'un ambitieux bourgeois, son aïeul, à qui le premier empire réussit si bien qu'il parvint à se payer un titre de noblesse. Noblesse d'empire donc, la plus éhontément parvenue et historiquement ridicule.Enfin, devinez quoi, évidemment, l'idole de Villepin est...Napoléon. Ce mal est sans remède. Au fait, d'où Duhamel tient t'il sa mèche à la con?

 
At septembre 05, 2006 11:16 PM, Anonymous Anonyme said...

J'aime tout ce qui précède : c'est frais et bien vu.
Pauvre France, qui n'a le choix qu'entre une Ségo et un Sarko. Quant aux autres... Je n'évoque qu'avec dégout mais je m'attarde quand même, pour l'exemple de pantin qu'il incarne si bien, sur le DSK que je viens de voir dans une interview télé ce matin, resservir la même soupe qu'il sert depuis 15 ans.
Extrait et palme du début de campagne pour 2007 : "les vrais sujets qui intéressent les Français, sont le prix de leur facture de Gaz qui a augmenté de 150 % en 3 ans !".
Cet homme sait de quoi il parle. C'est un Grand économiste (la preuve ultime c'est qu'il a été ministre de l'Economie, avec le succès que nos chomeurs ont su apprécier comme il se devait). Et c'est un gestionnaire hors pair. Rappelez-vous comment il a su aider son compte en banque, en pondant gracieusement un rapport la MNEF pour la modique somme de 600 000 francs. Il s'y connaît en factures élevées le bougre !
Sans vouloir nier ce pb du coût de la vie pour les petits salaires et les sans salaires , je crois surtout que ce qui intéresse les Français, c'est que leurs gosses, ceux des banlieues et les autres, trouvent du boulot après leurs études (quand ils en font), qu'ils aient l'espoir d'un avenir. C'est ça le rôle d'un présidentiable, élaborer un programme avec des objectifs, avoir une vision de là où il veut mener son pays à la fin de son mandat. Pour DSK, l'objectif est clair : c'est de baisser ta facture de gaz à toi cher Français.
Gainsbourg aurait fait j'en suis sûr un bien meilleur candidat pour crier ce slogan "proche du peuple" et le mettre en pratique : "eau et gaz à tous les étages !"

Si DSK arrive à insufler l'espoir au jeune beur désoeuvré de Sarcelles en lui parlant de Gaz et d'Electricité, je suis prêt à lui décerner un pet d'honneur.
..... mais j'y pense ! j'suis con ! il s'en fout DSK du beur de banlieue ! ce qu'il veut c'est le pouvoir. Pour cela faut qu'il plaise au Franchouillard moyen ! C'est pour ça qu'il parle du gaz tiens ! Pas con finalement le gars... mais quel résidu aussi...


PS : merci pour cette descente en flamme de Duhamel le bug télévisuel.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home