mardi, janvier 17, 2006

Chômages des jeunes, l'arnaque à deux balles !

Les dernières mesures Villepin sont sensées répondre à un problème qui n'existe pas :le chomage des jeunes.

Je me suis toujours demandé pourquoi le chômage des jeunes représentait un problème si important. Il me semble que le fait d'être jeune représente un certain atout sur le marché du travail. On sait qu'aujourd'hui passé 35 ans t'es considéré comme un vieux. Un mec plus tellement docile, déjà plus attaché par sa vie de famille que par son activité professionnelle. Pour tout ces boulots ou il faut pouvoir supporter des horaires de merde et des conditions de travail physiquement éprouvantes une certaine capacité d'adaptation est nécessaire. Ce qui me semble être plutôt l'apanage de la jeunesse.

Il y a des tas de jobs aujourd'hui qui ne demande pas une expérience professionnelle délirantes. Même si les entreprises insistent toujours dans leurs annonces sur le côté indispensable de cette dernière. La raison est simple, elles préfèrent ne pas avoir à former l'employé elles même.

Alors ? Pourquoi les jeunes de moins de 25 ans sont ils plus nombreux aux chômage que les autres classes d'âge ? Et surtout plus nombreux chez nous que dans les autres pays européens ?

La raison est simple.

Ne vous creusez pas la tête. C'est pas la peine.

Les chiffres donnés par les politiques et repris en coeur par les médias sont bidons !

Quand ils parlent de 22 % d'une classe d'âge ils omettent de préciser que cette classe d'âge n'est pas constituée à 100% d'actifs. Aïe,Aïe,Aïe! Merde keskeuçaveudire ??!

Ben oui j'imagine la gueule des mecs si tu leur sort ça à la radio le matin. Un actif c quoi ? t'imagine un mec super excité, qu'est tout le temps en train de faire des tas de trucs pour s'occuper sinon il pête un câble.

En fait c'est une notion économique. (Je sais je vous prend un peut pour des cons là) On classe par exemple les retraités dans la case des inactifs. Ca tout le monde peut le comprendre mêmes si le petit vieux qu'habite en face de chez vous il passe tout sont temps dans sont jardin à tailler ces rosiers et qu'il se tape encore 5 km de marche à pied chaque jour pour aller au bourg chercher sa miche de pain et enregistrer son pmu.

Mais on ne peut pas dire que tout les plus de 60 ans sont inactifs parce que l'on considère cet age comme celui du départ à la retraite. Certains, et ils sont plus nombreux que l'on croit, travaillent, par souhait ou par obligation, plus longtemps que ça. Et on va pas dire pour autant, qu'en France, on a un taux de chômage des plus de 60 ans vachement bas, et que c'est un motif de satisfaction pour l'économie.

Et bien le truc du chômage des jeunes c'est la même chose. Annoncer que 22% des jeunes sont aux chômages revient à dire qu'un jeune sur 5 est aux chômage. C'est évidemment faux. Plus de la moitié de ces jeunes ne sont pas sur le marché de l'emploi. Et encore plus en France qu'ailleurs, du au fait que la durée moyenne des études chez nous est plus longue. Ce qui n'est pas forcément un truc grave. Ce qui est vrai par contre c'est qu'ils rentrent plus tard sur le marché de l'emploi. Ca peut être emmerdant pour les parents qui doivent les supporter financièrement plus longtemps. Mais il s'agit là d'un choix. Provoqué par un marché de l'emploi peut attirant. La faute, entre autres, a des bas salaires ainsi qu'une concurrence exacerbé entre les postulant à un emploi du fait de la rareté de ces derniers. Bref ces "jeunes" font le choix de cumuler le maximum d'année d'études pour améliorer leur "employabilité".

Et puis il y a aussi les fameux stages. On en a parlé récemment avec les manifs de certains d'entre eux à la fin de l'année dernière. (j'en ai parlé ici)

Enfin bref si on rapporte le taux de chômage des jeunes actifs à celui de l'ensemble des actifs en France on obtient un chiffre de 7 et quelques pour cent. Un taux comparable à la moyenne Européenne (9%). Même plus bas tiens.

Pourquoi Pinpin s'intéresse t'il autant à ce problème qui n'en est pas un ?

C'est un prétexte.

Au niveaux de ce gouvernement la technique est simple. Comment foutre en l'ai cette putain de législation du travail de merde tout en donnant l'impression de faire quelque chose de bien pour les citoyens de ce pays de branleurs ?

Là ils ont un truc tout simple. Si tu gueules ils peuvent te répondre "Quoi tu veux pas aider les jeunes ! Salaud !"

ET voilà. Pif, paf, pas de débat.

Et les entreprises dans tout ça se frottent les mains car elles vont pouvoir embaucher dans des conditions lamentables de la chair toute fraîche qui va se casser le cul en deux pour faire grossir leurs profits. La période d'essai de deux ans est le genre de truc qui motive surtout à fermer sa gueule.


Les chiffres c'est indispensable pour consolider une argumentation économique mais on peut aussi s'en servir comme mirage. Mes chiffres à moi vous les trouverez partout j'ai la flemme de vous faire des liens.

Les" jeunes" ont du mal à trouver un boulot. Bon ils sont pas les seuls. Est ce que c'est plus tragique pour eux que pour un père de famille de 50 ans ?

J'ai dit une connerie là ?

ps: Bon je rajoute un lien pour les chiffres parce que y a des teigneux.

...

10 Comments:

At janvier 17, 2006 6:30 PM, Anonymous Le Monolecte said...

Super bien vu!

 
At janvier 17, 2006 10:26 PM, Anonymous Jean Ploi said...

Si on se base sur une population de 2.295.581 jeunes (- de 25 ans) actifs et un nombre de chômeurs dans la même tranche d'âge de 420.300 ça fait quand même 18%. Je crois que le chômage des jeunes est une réalité. Mais les jeunes, comme les adultes aspirent à des emplois stables et pas à des emplois au rabais. C'est là qu'est l'arnaque. Le CPE est une revendication du monde des affaires, pas des jeunes.

 
At janvier 17, 2006 11:27 PM, Blogger el ryu said...

Ah toi tu dis 18%, c'est moins que les 22% annoncé. Qui a raison ?
euuh les jeunes sont aussi des adultes. du moins après 18 ans.
d'où tu sort ton chiffre de 2.295.581 ?
Et quel est le pourcentage de chomeurs dans les tranches suivantes. Les + de 50 ans par exemple. Et pourquoi pas des mesures spécifique pour eux ?
Parce que ça n'interesse pas les boites d'embaucher des vieux croutons bedonnant qui puent de la geule; comme tu dis c'est une revendication du monde des affaires.

et puis demain le risque c'est l'obligation d'appliquer ces mesures pour toutes les tranches d'âge sinon il y aura discrimination. t'as 27 ans par exemple tu te fera jeter au profit d'un moins de 25. Donc petit à petit il faudra appliquer la mesure à tout le monde.
Je viens de penser à cet aspect des choses...

 
At janvier 18, 2006 9:45 AM, Anonymous Hanna stasie said...

Quand j'avais 25ans, mon rêve, c'était de ne pas travailler.
A 42 ans, il n'a pas changé.
Bon sang, quand est-ce que je vais me faire virer ????

 
At janvier 19, 2006 9:33 AM, Anonymous Anonyme said...

Ton analyse est un peu contestée par un blogger (travaillant à l'INSEE) sur: http//www.blogdsk.net
/dsk/2006/01/
ce_soir_le_gran.html#comments,
l'intervenant s'appelle DUONG si le lien ne marche pas très bien (cf le post: "Ce soir, le grand journal). voilà bonne lecture, il est clair pour moi que je ne fais pas de pub pour DSK il est parmi les nombreux blogs de tous bords que je lis puisque tu vois je vais aussi régulièrement sur le tien. Salut

 
At janvier 20, 2006 10:41 AM, Blogger el ryu said...

Ton truc est impossible à trouver, essaye d'avoir des liens qui fonctionnent bien. Sinon si tu aimes l'Insee, j'ai rajouté un lien au bas de mon dernier post qui montre bien que pas mal de gens ne savent pas lire un tableau à deux colonnes...

 
At janvier 20, 2006 2:52 PM, Anonymous Anonyme said...

Désolé pour le lien, mais j'ai consulté le tien et c'est bien à partir de ce tableau que le type de l'INSEE refait ton analyse, pas aussi tranchée que toi, il est beaucoup plus nuancé dans son interprétation. Tu peux la lire si tu vas sur le blog de DSK dans le post "Ce soir au gand journal" du 16 janvier, les commentaires suivent(c'est le dernier) , l'intervenant est DUONG. Voilà petite précision, au plaisir de lire ton blog .

 
At février 05, 2006 2:24 PM, Anonymous Anonyme said...

Que les journalistes et politiques ne précisent pas que le taux de chômage = nombre de chômeurs / nombre d'actifs (je suppose que c'est le sens commun), ne signifie pas qu'ils commettent l'erreur que vous leur reprochez : présenter le chiffre du taux de chômage comme étant celui de la proportion de chômeur dans la population totale.
Ainsi, où avez-vous entendu que "22% des jeunes sont au chomâge" (au lieu de 8,1% donc) ?

 
At février 06, 2006 6:16 AM, Blogger el ryu said...

Je l'ai entendu partout monsieur et pas plus tard qu'hier dimanche à la télé sur France 5.

 
At février 06, 2006 9:57 PM, Anonymous Anonyme said...

Vous parlez éventuellement de cette émission :
http://www.france5.fr/ripostes/007564/20/
Et en effet, que peux-t-on lire dans le "rappel des faits" ? :
"Près du quart des moins de 26 ans pointent à l'ANPE..."

 

Enregistrer un commentaire

<< Home