jeudi, décembre 15, 2005

Les capitalistes n'aiment pas le progrès



Vous imaginez vivre sans robinet. Ou
plutôt sans l'eau courante. Tu te vois sortir dans la cour de ton immeuble le matin en pyjama et en tongues avec un seau contenant ton pipi de la nuit ? Et remonter ensuite avec ton jerrycan de 5 litres d'eau en provenance directe du puit pour tes besoins de la journée ?

Camping tous les jours en pleine ville et en toutes saisons.

Ouais c'est débile je sais.

Et pourtant.

Les mecs qui se tapent leurs quatre étages sans ascenseurs avec leurpack de six bouteilles de 1l5 d'eau minérale c'est pas un peu anachronique ? Ils ont pas l'eau courante ? Bin si. Alors explique moi pourquoi ils payent leur eau 300 foisplus chère aux supermarché (1)
(véridique) et qu'en plus ils se cassent le dos à latransporter jusqu'à chez eux ?


1974 1983 1989 1991
France 43,78 51,99 72,51 82,31
Evolution de la consommation (en litre) par habitant (Source Insee)


Tout le monde connaît la réponse. L'eau en bouteille a meilleur goût, l'équilibre desminéraux à l'intérieur est idéale pour la santé, l'eau du robinet est polluée gnagnagna... En fait ça fait pas beaucoup d'arguments. Réfléchissez bien. Pourquoi a t'on l'impression, parce que s'en est une,que l'eau en bouteille est meilleure ? Tu fais un test à l'aveugle déjà ça m'étonnerais que la plupart des gens puissent reconnaître l'eau du robinet de l'eau de source. Même si c'est le cas, est ce que l'eau du robinet a si mauvais goût ?

On te dit "Ouais l'eau du robinet ici est vachement calcaire." Et paf bouteille. On atous une mauvaise image du calcaire. Dans les pubs à la télé le calcaire s'accumulesur les résistances de machine à laver comme de la rouille sur le métal. On a tousl'impression que ca va faire la même chose dans l'estomac !

Enfin bref les raisons bidons il y en a plein. Reste les régions ou les nappes sont complètement pourries par les pesticides et autres engrais chimiques. Là c'est véritablement sérieux mais c'est loin d'êtres le cas de la majorités des régions françaises.

Alors ?! Pourquoi ?!

Comment a t on réussit à faire faire aux gens un truc aussi débile : acheter de l'eau en bouteille plastique, alors qu'on a la même à la maison ? Coca-Cola a même poussé cette logique absurde jusqu'au bout (2). Avec un coût environnemental énorme pour la collectivité. Le retraitement des déchets plastiques, le transport de l'eau des Pyrénées au consommateurs des Alpes, le transport de l'eau des Alpes aux consommateurs des Pyrénées, le transport de l'eau d'Auvergne aux consommateurs qui habitent les Pyrénées mais qui aiment l'eau d'au vergne, le transport de l'eau des Pyrénées aux auvergnats qui préfèrent l'eau des Pyrénées, le transport de l'eau d'Auvergne aux habitants des Alpes qui trouvent que l'eau des Alpes et l'eau des Pyrénées ont un goût, le transport de l'eau des Alpes aux Auvergnats qui ne boivent ni l'eau des Pyrénées, ni l'eau d'Auvergne, le transport de toutes ces eaux de sources de montagne vers des régions ou il y a pas de montagne mais quand même de l'eau mais pas aussi bonne que les eaux de sources de montagnes et puis tant qu'on y est autant avoir le choix entres les différentes montagnes , il n'y a pas de raisons pour qu'une régions soit avantagée par rapport à une autre, alors allons y gaiement et que toutes les eaux de partout soient disponible partout tout le temps pour que tout le monde ai l'eau qu'il veut quoi merde à la fin !

Chaque jour des centaines de poids lourds (voire des milliers t'as vu la place que ça prend une pallette d'eau qui fait que 1200 litres au bas mot) traversent la France en long et en large, en polluant comme des brutes, sans compter les accidents, bref un coût énorme pour la collectivité. Et tout ça pour quoi ? Pour rien. Je le répète tellement c'est vrai : Pour rien. Pour que dalle. Pour peaux de zob ! Il y a des emplois ? Mais putains si le but c'est de créer de l'emploi on peut aussi déplacer le sable des plages de Normande sur les plages de méditerranés (remarque y peut-être un mec qui l'a déjà fait ça).

L'argument santé tiens pas la route deux seconde sauf pour les nouveaux nés évidemment et les régions intensivement polluées. C'est donc beaucoup plus cher, beaucoup moins pratique, et sa consommation absolument plus néfaste pour l'environnement que l'eau du robinet. Et pourtant chaque jours des millions de gens dans ce pays se tapent la corvée d'eau ! La putain de grosse corvée d'eau que nos ancêtres se sont tapé avant nous espérant chaque jour qu'un mec invente l'eau courante et le robinet. Et vas y que je me casse le d'eau (hé,hé) en remplissant le coffre de la voiture d'Evian, Vittel, Contrex, ..... Et après faut tout ranger quelque part dans l'appart. Et en
plus ça prend une place dans le sac poubelle une fois vide ces bouteilles c'est l'enfer.

Des abrutis se sont dis une jour "Tiens on va vendre de l'eau en bouteille et faire plein de pognon avec ça". Normal. Devait y avoir au départ un petit business d'eau de source qu'on vendait à un petit groupe de fêlés, ou de malade de je ne sais quoi. La dedans, un jour, un cadre s'est posé la question que tout cadre commercial dans une entreprise se doit de se poser une jour. "Comment augmenter mes ventes."

Ils ont pas eu peur. Moi l'optimisme de ces gens parfois me fascine. Comment vendre beaucoup plus cher un truc que les gens ont déjà à la maison pour presque rien. Avec en plus, le désavantage de n'avoir aucun argument sérieux pour défendre le truc. Moi j'aurais dit tout de suite "Ca marchera jamais c'est n'importe quoi ! Les gens ils vont jamais faire ça !"

Et bien si. Les gens ils ont fais ça. Ca fait partie des trucs désespérant que les gens font rien que pour m'emmerder.

Et d'ailleurs moi aussi j'ai acheté de l'eau en bouteille. Alors je sais de quoi je parle.

Enfin bref tout ça pour dire quoi ? Que le marché de l'eau en bouteille prouve à
quel point la publicité est une aliénation totale. Qu'on se ment à nous même en disant
que la pub, on la regarde, mais qu'on est assez malin pour faire la part des choses et pas se faire avoir. C'est pas vrai. Le pouvoir des images est énorme. Pour nous la bouteille d'eau en plastique c'est l'image de cette belle et jeune femme blonde avec sa jupe à fleurs, son petit sac en macramé et le goulot de la bouteille qui dépasse. Tout les jours depuis des années qu'on nous la montre cette putain de bouteille avec toujours aussi peu d'arguments sinon l'image de paradis perdus, de volcans d'Auvergnes, de délire eugénique avec tous ces gosses tout mignon tout blond qui sourient connement. Et vas y bois de l'eau connard t'aura l'air d'un champion du monde de vitalité, pétant de santé, de jeunesse, de pureté, de sérénité. En buvant de la putain d'eau à la con ! Surtout, en achetant ta bouteille d'eau de marque, 1/3 du prix finance la pub. Payer pour se faire aliéner...

Moi ça me fout trop les boules. Pour dire même ça me fais peur. Ils en rajoutent toujours plus dans le délire abstrait premier degré. Avant c'était une spécialité desvendeurs de parfums et maintenant même pour te vendre du gaz ils partent dans des délires pseudo artistique, super
chiadé, ou l'être humain flotte dans l'atmosphère comme si il était au paradis. En fait ils nous donnent l'impression d'être mort ces cons ! Et pour pas qu'on s'en rende compte ils nous raconte des histoires, et nous pôv pignouf, à la fin, on achète nos putains de bouteilles d'eau !

L'apparition du robinet et de l'eau courante dans les foyers c'était quand même bien non ? C'était bien un progrès ? Alors pourquoi nous pousser comme des glands à revenir en arrière ? Pour le pognon bien sur. Et demain, pour toujours faire plus de pognon, ces abrutis nous traiterons d'arriérés parce qu'on veut pas de leurs ogms, de leur nucléaire et de tout ces produits chimiques.

En fait quand le progrès scientifique permet de faire du fric c'est très bien et faut surtout pas se poser de question sinon on te traite d'obscurantiste. Par contre si le progrès risque de leur faire perdre de l'argent là c'est le scandale.

Et c'est un peut ce qui se passe avec l'internet aujourd'hui. Tu a le moyen de télécharger toutes sortes de films et de musiques sur internet sans nuire à l'environnement, sans produire de déchets, sans détruire des ressources naturelles non renouvelable genre pétrole, en plus tu as à ta disposition l'éventail le plus large de produits culturels qu'aucune média thèque ne pourra jamais mettre a ta disposition, et pourtant les professionnels du secteur te disent...non !

Leur principal argument: protéger les droits d'auteurs des artistes et sauver la
diversité culturelle !

A chaque fois que j'entends ça je m'étouffe. Ce qui les emmerde vraiment c'est qu'internet permet de se passer d'un tas d'intermédiaire qui se goinfre sur le dos des artistes justement. Intermédiaires qui risquent en fait de disparaître si demain un simple clic de souris permet à un consommateur d'acheter un disque ou un film. Surtout internet met à mal les vieilles techniques marketing basées sur la pub, la mise à disposition du produit (science du rayonnage, facing, têtes de gondoles etc...diffusion d'un film dans 1254952 salles à la fois etc...) et l'exploitation
d'un même produit sous différents supports. Exemples tu vends un titre de musique une
fois sur un album puis ensuite sur une compilation, après dans une musique de film.Dans le cinéma c'est l'exploitation en salle, puis en dvd et enfin à la télévision.

Enfin bref tout ça ils connaissent bien. Ils savent comment orienter le choix des consommateurs. Surtout ils arrivent à vendre 29 euros un film en dvd que le mec a déjà vu en salle, C'est très fort. Dvd qui possède l'avantage d'être de qualité suffisante pour être diffusé dans une salle de cinéma. Tu peux m'expliquer pourquoi on a besoin d'une telle qualité pour projeter un film au maximum sur un 71 cm ? A l'origine il s'agissait d'éviter le piratage numérique en alourdissant aux maximum le fichier numérisé. Manque de bol un petit malin a inventé le dvix.

Aujourd'hui tu as à ta disposition tous les films du monde depuis le début de l'histoire du ciné. J'exagère mais ça pourrait devenir une réalité très vite. Plus besoin d'attendre que la salle art et essai du quartier programme ce film de machintruc que tu rêves de voir depuis 20 ans ou que la télé le diffuse. Plus besoin d'attendre qu'une maison de disque réédite ce disque des "Chats qui puent" de 1973 que tu n'as jamais eu l'occasion d'écouter et plus besoin d'attendre désespérément que le magasin de disque de ton bled de 5000 habitant le référence.

En bref les biens culturels n'ont jamais été aussi disponible et si facile d'accès
pour tous. C'est une sorte d'utopie réalisée.

Et les "professionnels", ils font la gueule ! Quand tu leur suggère d'ouvrir un petit site sur internet et mettre en vente l'intégralité de leur catalogue de disques ou de film à prix raisonnable ils disent que c'est pas possible ! Vu qu'il ny aura plus moyens de rénumérer les droits d'auteurs.

Attend ! y a rien de plus fliqué qu'un PC ! Savoir qui fait quoi avec qui et à quelle heure sur le net c'est facile. La sacem arrive bien à le faire depuis des années avec les diffusions radios et tv, elle contrôle même la diffusion dans les bars, elle est capable de te dire que ta musique a été diffusée dans telle émission telle jour à telle heure. L'excuse est bidon. Ce qui les emmerde c'est de vendre un dvix ou du mp3 en téléchargement à un prix raisonnable plutôt qu'un dvd ou un cd pour plein de pognons. Je rappel qu'un artiste sur un cd vendu 15 euros ne touche qu' 1 euros environ. Mais ce qui les emmerde le plus c'est de ne plus contrôler véritablement la diffusion. Il devrait être content d'avoir à leur disposition un nouvel outil. Mais non. Il est prouvé qu'internet peux véritablement dans le domaine de la musique en tout cas, aider à l'émergence de nouveaux artistes ou du moins en favoriser certains qui ne bénéficient pas de l'impact des médias de masse et des plans marketing des maisons de disques. Internet renouvelle totalement les méthodes de commercialisation et peux modifier les habitudes d'achats en matière de biens culturels. (voir "la théorie de la longue traine").

Il me semblait que l'essentiel c'était ça. Que chaque artistes ai le maximum de visibilité. Internet bouscule les habitudes de certains qui se comportent plus en rentiers qu'autre chose. Ils luttent de toute leur force contre l'idée la plus forte du libre échange qui est que le système doit permettre aux consommateurs d'avoir accès aux plus grand choix de produits possible. Je rappelle l'idée de base de la science économique : la répartition optimales des ressources ! Dans le cas de l'eau de source cette répartition est absurde si l'on considère que cette ressource est "déjà" répartie de manière optimale et que cette diffusion est source (ha, ha !) de nuisance pour l'environnement. Dans le cas des biens culturels cela n'est pas le cas. Il sont de moins en moins bien répartit ( Nombre d'artistes différents diffusé en radio divisé par quatre depuis 1998, films aux carrières trop courtes, concentration sur des "block busters"...).

Le capitalisme est vraiment en crise. Il est dépassé, Obsolet. Son objectif, maximiser le profit, se heurte aux mur des réalités. Il préfère les camions qui puent et déteste que les consommateurs puissent êtres libres de leurs choix, libres de ne pas se faire bourrer le mou par leur technoscience, propagandiste, lobotomique de marketing de merde.

Les capitalistes n'aiment pas le progrès, le vrai. Celui qui fait pas plus de fric mais qui nous permet de vivre mieux. En résumé c'est des gros nazes !




(1)Qui le sait ? L’eau ne représente que 10% du prix d’une bouteille. C’est l’emballage (le plastique et les étiquettes) qui coûte le plus cher : 40% de la facture.La production (maintenance des machines et respect des normes de qualité) pèse près du tiers du prix, et la logistique (stockage, transport et mise en rayon) environ 11%. Les taxes et redevances représentent le reste.retour au texte

(2)Ils ont osé le faire.De la " pure eau plate ". À travers les reflets bleutés de sa bouteille plastique, elle est claire comme un rêve d’eau de roche, naturelle comme une source au grand air. Le fluide qu’il me faut, le liquide qui me chaud, c’est Dasani, pas vrai ? Missile de croisière envoyé dans les dents de Danone (Évian, Badoit, etc.) et de Nestlé (Perrier, Vittel), l’eau de marque Dasani est sur le point d’être lancée dans toute l’Europe par Coca-Cola. Mais patatras ! En Grande-Bretagne, Coca-Cola vient de reconnaître que cette eau, commercialisée depuis quelques mois, n’est rien d’autre que de l’eau du robinet, achetée 0,008 euro le litre à la compagnie de distribution Thames Water, et vendue dans le commerce, une fois embouteillée, 2,8 euros le litre. " L’origine de l’eau n’a pas d’importance, plaide un porte-parole de la multinationale américaine. Cela n’affecte pas le résultat final. Notre objectif est d’assurer une qualité et un goût uniformes où que vous soyez dans le Royaume-Uni. Nous ajoutons des minéraux pour donner un goût meilleur. Il y a des niveaux de pureté différents : Dasani est l’eau la plus pure qui soit. "

Ts Lemahieu - L’Humanitéretour au texte

26 Comments:

At décembre 15, 2005 2:34 PM, Anonymous Anonyme said...

Pour l'eau dans l'absolu tu as raison, mais moi qui habite en Bretagne tu ne me feras pas boire l'eau du robinet, avec les nappes phréatiques toutes pleines de pesticides et autres nitrates non merci, bonjour les cancers.
Pour la musique idem, avec toute cette belle technologie internet et informatique on peut certainement acheter en ligne à l'unité et ainsi ne plus être obligé d'acheter un CD avec une seule chanson de vallable, pour la films en DVD aussi, pourquoi tous ces bonus qui sont l'accroche des ventes , perso je n'en ai rien à cirer du pourquoi et comment des effets spéciaux et autres états d'âmes des réalisateurs et acteurs, d'ailleurs je trouve que ça casse un peu de la magie d'un film, de toute façon les films je préfère les voir en salle sur giga écrans, et là on pourrait parler du prix des billets de ciné et se demander pourquoi il y a tant de spectateurs lors des "fêtes du ciné" ou autres "printemps du ciné" (à tarif réduit) et si peu le reste du temps, il n'y aurait pas un peu d'abus sur le tarif dit "normal" ?? La dernière trouvaille du ciné (Méga CGR)de mon patelin : coupler les billets moyennant un sup avec la vente de bonbons et autres Popcorn, un scandale vu le nombre d'obèses qui commence à circuler dans nos villes et surtout des jeunes. Bon j'arrête je deviens ronchon. Vive internet et le téléchargement (payant bien sûr).

 
At décembre 17, 2005 10:57 AM, Anonymous Le Monolecte said...

Effectivement, je buvais l'eau du robinet, parce que je pensais que c'était vraiment con de payer plus cher la même chose et que si le goût te plaît pas, tu peux toujours filtrer ta flotte!
Sauf que suis tombée enceinte. Et j'ai reçu une lettre de la préfecture qui m'informait que je ne devais pas boire l'eau du robinet ni la donner à mon enfant à cause des hautes teneurs en pesticides dedans. Heureusement que je suis tombée en cloques, sinon, je n'aurais rien su. Et quand on sait que la plupart des pesticides ne se dégradent pas mais se fixent et s'accumulent dans le corps, et que ces cumuls sont transmis aux descendants, ben, t'as un peu les boules.
Maitenant, on se trimballe des bidons de 5 litres, le meilleur rapport qualité-prix, mais ça nous fait chier!

 
At décembre 19, 2005 11:47 AM, Blogger el ryu said...

Il est effectivement indispensable de se renseigner sur la qualité de l'eau de la région dans laquelle on habite. Sur Paris elle est parait il de très bonne qualité!!!
En Bretagne les choses s'améliorent. Il est possible de la consommer aujourd'hui mais c'est vrai qu'être la première région de France productrice de porcs ne rassure pas.

 
At décembre 20, 2005 2:05 PM, Anonymous Hanna Stasi said...

Putain, El Ryu, t'es en vacances de tes assedic, ou quoi ? Tu nous balances des textes de 12000 pages !!! Tu crois qu'on a le temps de les lire en entier ????

la biz qd même et bonnes fêtes

 
At décembre 20, 2005 10:08 PM, Blogger el ryu said...

lit un paragraphe par jour parce que là je vais être absent quelques jours.

 
At février 05, 2006 12:22 PM, Anonymous Anonyme said...

Pour revenir sur l'eau, dans le sud de la france (au moins Nice et marseille et leur environs) l'eau bien que potable et réputée d'excellente qualité sanitaire à un sale gout (ce qui ne m'empêche pas de la boire).

 
At février 05, 2006 1:37 PM, Blogger Rom said...

moralité des "capitalistes" : continuons de polluer, on pourra toujours vendre de l'eau en bouteille.

 
At février 05, 2006 3:47 PM, Blogger clovis said...

Téléchargable gratuitement 880 Mo

Nadie se fue, documentaire copyfree sur l'Argentine, en téléchargement
Par ftp.ftp://nadie:sefue@clovisnet.no-ip.info Via le peer to peer : Limerwire et Emule

Par ftp.: ftp://nadie:sefue@clovisnet.no-ip.info Entrez l'adresse dans votre navigateur internet. Pour parer le risque d'une interruption de la transmission, veuillez vous assurer que votre navigateur vous permet de reprendre le téléchargement ou utiliser un client ftp. Client ftp.à télécharger pour Windows : http://sourceforge.net/projects/filezilla/

Sur les réseaux peer to peer, essentiellement Emule et Limewire. Pour toute difficulté pour se procurer le film, n'hésitez pas à nous contacter à nadiesefue@sur-le-champ.org

« Nadie se fue », littéralement « personne n'est parti », est un voyage au pays du libéralisme déchu, en Argentine, deux ans après la crise économique et les émeutes spectaculaires des 19 et 20 décembre 2001 qui virent la population descendre dans la rue au cri de « qu'ils s'en aillent tous », sous-entendus patrons véreux, hommes politiques corrompus, juges, militaires, etc.

Le bilan de ces deux journées d'émeutes ne s'est pas seulement soldé par une quarantaine de morts du côté du peuple et par la démission du président de la nation. On avait comme l'impression que la trahison était si grande que rien ne serait plus jamais comme avant, que le coup du libéralisme économique, on ne pourrait jamais plus le refaire, ici en Argentine, du moins. De fait, si l'économie de marché a très vite repris ses droits dans le pays, les journées et les mois qui ont suivi ces évènements ont accessoirement vu l'émergence de luttes sociales particulièrement intenses et innovantes.

Dans les quartiers, des solidarités se sont construites et des centaines d' « assemblées populaires » ont été créées, avec pour mode de fonctionnement l'horizontalité dans la prise des décisions. Beaucoup de travailleurs ont récupéré les entreprises, qui les avaient précédemment licenciées, pour en reprendre la production, sous contrôle ouvrier ou sous forme de coopératives améliorées.

Le film ne s'attarde pas sur les raisons qui ont mené le pays à la faillite (privatisations, corruption, endettement…) mais sur ceux qui se sont organisés face à la situation dans un pays en crise où la résignation et l'individualisme priment. Les discours se croisent, souvent plein de combativité, d'enthousiasme et d'inventivité mais aussi de contradictions.

Petit à petit, alors que le pays revient au calme et les citoyens aux urnes, le mouvement social s'institutionnalise. Des représentants de l'Etat commencent à s'intéresser aux branches les plus dociles pendant que ceux qui se maintiennent dans la radicalité sont condamnés à la marginalisation. On pressent que ceux qui détiennent le pouvoir ne seront pas inquiétés par ce mouvement social et qu'ils parviendront sans difficulté à expurger ce qu'il peut contenir de subversif et de prometteur. Mais, finalement, ce qui importe le plus, c'est qu'une fois encore, dans des lieux plus ou moins grands et sur un temps plus ou moins long, on aura su dire « non » et s'organiser conséquemment, ensemble. Ce sont ces moments-là qui sont intenses, ceux-là mêmes qu'on n'oublie jamais.

Avec :

Carissa, Mario et Ana de la coopérative IMPA (métallurgie) Paola et Javier de l'assemblée populaire de Haedo. Teo et kike du centre social « las Malvinas ». Natcho et Fabio du MNER (Mouvement National des Entreprises Récupérées). Placio et Candido de la coopérative Chilavert, imprimerie. Eva, Gladys et Paula de l'hôtel récupéré Bauen. Delicia, ouvrière de l'usine Brukman. Fabio, Gustavo et Paco, ouvriers de l'usine de céramique Zanon.

Contact : nadiesefue@sur-le-champ.org http://www.sur-le-champ.org/nadie se fue.htm

 
At février 05, 2006 5:29 PM, Anonymous Anonyme said...

salut
je viens du sud de bordeaux, là bas l'eau du robinet est exellente.
Mais j'ai vécu deux ans en charentes maritines et je vis depuis un ans à montpellier, l'eau provient dans les deux cas de bassins calcaire elle est inbuvable.
ps: la toxicité des pecticides est réel, pour les nitrate c'est plutôt l'effet eutrophisant sur les cours d'eau qui est inquiétant que sa toxicité qui n'est pas bien établit

 
At février 05, 2006 8:42 PM, Anonymous Anonyme said...

"Tu a le moyen de télécharger toutes sortes de films et de musiques sur internet sans nuire à l'environnement, sans produire de déchets, sans détruire des ressources naturelles non renouvelable genre pétrole"

Malheureusement ça n'est pas du tout le cas... L'internet est un énorme consommateur d'énergie. Routeurs, réseaux, ordinateurs personnels, serveurs... Tout cela tourne à l'électricité... sans compter l'impact environnemental de la fabrication de tout ce beau matériel en général jetable toutes les quelques années....

 
At février 05, 2006 8:45 PM, Anonymous Anonyme said...

Il y a un article sur les dangers de l'eau en bouteille sur ce site : http://www.sciencesetnature.org/

Et bravo pour ce site, j'aime beaucoup tes réflexions. Quel esprit philosophe. Un peu acerbe mais rafraichissant.

Lia,
de la Communauté LTT
lia.tinyturtle.free.fr

 
At février 05, 2006 10:53 PM, Anonymous Guillermo said...

Oui ! Bravo ! J'écris de ce pas un post pour défendre l'eau au robinet... Parce que je ne supporte plus qu'on me regarde comme une merde parce que je prends une carafe au resto et pas une putain de vittel à 4 roros !

Le pire, c'est qu'à force d'acheter de l'eau en bouteille, les consommateurs donnent un prétexte aux marchands de flotte pour ne plus faire attention à la qualité de l'eau, qui ne sert plus que pour les piscines, les jardins et (pour combien de temps ?) les douches.

 
At février 06, 2006 6:12 AM, Blogger el ryu said...

l'anonyme a raison je n'y avais pas pensé. Il reste à militer pour que les fabricants de produits électroniques arrête de fabriquer du jetable pour de l'évolutif mais ça passerar forcément par une qugmentation du prix du harware. Sinon ça me parait être un moindre mal par rapport à la polution des transports.

 
At février 06, 2006 10:43 AM, Anonymous Anonyme said...

Beau coup de gueule contre l'eau en bouteille! Un bémol, tout de même:

Tu dis:

"Reste les régions ou les nappes sont complètement pourries par les pesticides et autres engrais chimiques. Là c'est véritablement sérieux mais c'est loin d'êtres le cas de la majorités des régions françaises."

Malheureusement, peu d'études fiables et indépendantes sont là pour nous dire si "c'est loin d'être le cas"...

De plus, il n'y a pas que les pesticides. ne serait-ce que les conséquences des privatisations, par exemple, avec quasi abandon des réseaux, pas ou peu d'entretien, conduites dégueulasses, utilisation massive de produits pouvant "nettoyer" l'eau, mais qui en suppriment de nombreux composants essentiels.

c'est pas tout d'avoir de l'eau "potable". Comparé au reste du monde, c'est déjà beaucoup, soit...Mais l'eau doit être de qualité, pour tout le monde! même si elle est pas polluée, elle est souvent limite...

mais d'accord avec toi contre les abus, et pas seulement pour la flotte. Même exemple pour le lait, et ses dérivés. L'horreur du "packaging"...

 
At février 06, 2006 12:34 PM, Anonymous Anonyme said...

et heuu n'oublions pas les canalisations haussmaniennes en plomb dans la plupart des vieux immeubles qui déposent quelques morceaux d'elles-memes dans chaque verre !!! Ben oui ca existe encore, et dans bien plus d'immeubles qu'on ne le croit...

 
At février 06, 2006 1:03 PM, Anonymous aneglus said...

Excellent cette article!

Je voulais juste rajoute un element, en fait juste developper le sens tres pointu des societes capitaliste a gaspiller de l'argent.
Il est vrai que dans certaines zone l'eau est 'impropre' pour pas dire imbuvable. Mais si on gaspillait moins d'argent dans la promotion de l'eau en bouteille, dans la fabrication de bouteille en plastique qui se retracte toute seule quand elle se termine, on pourrait developper les techniques pour faire de l'eau plus propre partout non ?
D'autre part on sait pas comment l'explotation de ces sources touche l'envirronement.

Le systeme capitaliste prefere depenser plus pour gagner plus plutot que...

En fait je rebondit sur ce commentaire:

"Malheureusement ça n'est pas du tout le cas... L'internet est un énorme consommateur d'énergie."

Oui mais a terme l'internet (va j'espere et surement) remplacer tous les systemes de communication et comme c'est deja le cas a travers les *box: le cable, le telephone filaire, la television par satellites, la television hertzienne, la television numerique, le telephone portable, la radio...

Tellement puissant car personne ne peut l'arreter (il a ete concu expres). Ou bien pourquoi 'ils' multiplient les reseaux GSM (j'ai oublie les noms mais cela n'a pas d'importance)? Aujourd'hui il existe une techonologie fiable le WiFi, pourquoi ne pas l'utiliser pour toute nos communications ? Et c'est tellement possible.

On pourrait concentrer ces efforts sur une techno, ameliorer tout ce qui est confidentialite, criptage des informations. Et ne pas gaspiller de l'argent dans des satelittes 'tout-pourri'... (mise a part pour espionner nos amis les indiens)

Non pas le WiFi! Le wifi c'est -une- techno est c'est pas assez. Ca veux dire moins d'argent, forcement par ce qu'on pourra plus faire payer les sms 10cts alors qu'ils en valent ZER0. Ca se remarquerait trop! Enfin je dit ca mais 'ils' sont capables de tout. On pourrait plus faire payer votre sessions msn sur votre portable a la minute...
Si le wifi et donc l'internet prenne le controle des communications c'est la liberte assure mais ca ni les 'majors' ni les 'gouvernements' (j'abuse un peu la mais soyons extreme ~:) ) ne le veulent.
On nous forceras plus a matter ces series debiles par ce qu'il y a rien d'autre a voir a la tele a 18h30, car on pourra matter ce que l'on veux.
L'internet ca veux dire sortir du circuit, sa veux dire nous laisser choisir quel emisions regarder, quel television regarder. Une question pourquoi n'y a t il que 6 chaines de televisions ? Sortir du circuit c'est ne plus etre au courant "des derniers tubes d'NRJ".

Sortir du circuit c'est detruire le systeme.

On veux pas nous laisser le choix, comme a un enfant. Nous ne sommes plus des enfants.

Le plus marant c'est que c'est le systeme liberale putatif qui va imposer ce choix de lui meme (enfin si il est vraiment liberal (je me repete ?)). Liberal=La Liberte, notamment de commercer mais aussi de choisir. On a le droit de choisir entre plusieur compagnie aerienne pour nous tuer ca s'appelle la libre concurrence.

Tout est clair vous pouvez vous mettre des ornieres la machine est en marche, l'ere participative a nos pied.

Pourquoi google a reussit sur le net ? posez vous la question. Pas seulement parce qu'ils ont fabriquer le meilleur systeme d'indexation ou je ne sais quoi.

Un peu brouillon et j'ai oublie mes idees en chemin.

Je terminerai simplement par "Les capitalistes n'aiment pas le progrès, le vrai. Celui qui fait pas plus de fric mais qui nous permet de vivre mieux. En résumé c'est des gros nazes !"

 
At février 06, 2006 2:20 PM, Anonymous Anonyme said...

D'accord avec toi. Le capitalisme n'est pas un humanisme, ni une philosophie. Le capitalisme est une forme d'oppression, tout simplement, une méthode permettant à très peu d'avoir beaucoup, au détriment du plus grand nombre.

On peut accepter cet état de fait comme étant inhérent à la nature humaine, (ce n'est pas mon cas), mais il est ridicule de présenter, comme le font beaucoup, le capitalisme comme pouvant "améliorer la condition humaine".

Il n'en a absolument pas l'intention lui même, d'ailleurs...

 
At février 06, 2006 9:28 PM, Anonymous Anonyme said...

Nous au Québec, on se fait vendre de l'eau des États-Unis qui vient de leurs distribution publique donc l'eau du robinet !!! On se fait fourré pis on aime ca car on en achète et on les encourage !! Il viennent acheter nos sources et se font du profits avec nous !! Le pire, c'est qu'il ont des projets de canaliser l'eau de la Baie-James pour acheminer de l'eau jusqu'à eux par pipeline !!! Non mais il faut qu'on se réveille!!!

 
At février 07, 2006 12:17 PM, Anonymous aneglus said...

C'est pas le capitalisme en soi qui est con mais c'est ce qu'il en font... je jete un coup d'oeil a liberalism et capitalism.
La seul chose qui me derange dans l'introduction de l'article sur le liberalisme est "which the means of production are overwhelmingly".
Je ne lis pas tout mais je remarque cela There is always a disconnect between philosophical ideals and political realities.
Tout cela pour dire qu'a priori je ne vois pas pourquoi le liberalisme et le capitalisme sont mauvais.

A priori je ne suis plus communiste ou peut etre je ne l'ai jamais ete car je n'ai jamais su et je ne sais toujours pas ce qu'est que le commmunisme. Je ne sais pas plus ce qu'est le liberalisme/capitalisme. Ce que je sais c'est que ce systeme n'est pas le meilleur, ou pas assez bon ou plus assez bon... C'etait la solution pour sortir du 'bourbier', creer des biens, de l'argent, eduquer les gens... Un peut comme le totalitarisme chinois a permi a la chine d'etre parmi les plus grands pays du monde aujourd'hui. Vous me direz que le Bresil et l'Inde ne sont pas des pays totalitaire pourtant ils s'en sortent bien. Je n'ai pas de reponse a ca.

Mon regard ce tourne vers demain, vers l'ouverture, vers un monde libre car quoi qu'il en soit quelque soit le systeme ce que je veux c'est etre libre... Aujourd'hui je vois que le Monde Libre.

Jetez un coup d'oeil a cette article de ATTAC Le libre-echange ne fais plus recette

 
At février 07, 2006 1:02 PM, Anonymous kroquette said...

ah! enfin quelqu'un qui prone l'eau du robinet non de nom!
personnellement, depuis que je bois de l'eau du robinet, ça doit faire 6-7 ans, eh bien je n'ai casiment jamais eu de naux de ventre! incroyable non? je fesais des crises avant avec cette espece de fichue eau minérale des montagnes de pré de mes couilles qui te colle la chiasse. En plus, comme je n'ai que le vélo, ben je vais pas m'amuser à me trimballer des packs de 15 tonnes "à bicycleeeettteeuuu".
Du coup, je crois sincerement que tout le monde devrait pouvoir en profiter mais malheureusement, certains n'ont toujours pas compris que l'eau faisait partie des ressources naturelles EPUISABLES et deversent des tas de saloperies radioactives dans leurs champs. de toute façon, eux, ils s'en tapent, tant qu'ils cultivent et qu'ils vendent (de la merde genetiquement modifiée).
faudrait leur coller des proces au cul à ceux la. Enfin, mes connaissances en africulture étant limitées, je ne m'embarquerai pas sur le sujet.
Et, concernant le téléchargement et le peer to peer, entierement d'accord!

la culture gratuite pour tous! Comme l'eau!!!

 
At février 08, 2006 12:31 AM, Anonymous Anonyme said...

Au Congo, Israel propose le projet "solomon", permettant de pomper gratuitement l'eau du fleuve Congo et de la transferer, via un pipe, vers Israel...

En Amérique latine, plusieurs pays sont en lutte avec des multi nationales françaises pour récupérer la gestion de leurs propres ressources...

En France, plusieurs villes récupèrent la gestion du réseau pour éviter les abus et la destruction lente...

Les réserves en eau du moyen orient sont situées dans les zones où précisément les pays occidentaux manipulent ou font la guerre...

Le problème est mondial, évidemment! Que faire? Se défendre, refuser de se laisser faire.

 
At février 08, 2006 11:14 AM, Anonymous Anonyme said...

"l'anonyme a raison je n'y avais pas pensé."

Et oui, l'anonyme avait raison ! Et même que tout ça, ça s'appelle l'effet rebond.
Lire à ce propos : http://www.decroissance.org/francois/pdf/ecologiste.pdf
Paradoxalement, les technologies numériques génèrent une plus grande consommation de papier, entre autres !

Un autre anonyme

 
At février 09, 2006 6:08 PM, Anonymous Anonyme said...

Ben non désolé, pas d'accord.

Pendant plus de 20 ans, j'ai été sujet à des crises d'aphtes à répétition. Jusqu'à 6 mois consécutifs de calvaire par an à ne plus pouvoir avaler que de la soupe chaude (en pleurant de douleur) parce que le reste me faisait hurler de mal. Jusqu'au moment où j'ai pu détecter que l'absorption de certaines eaux de manière régulière (1 litre par jour) effaçait ce problème. Plus d'aphtes depuis 5 ans :-)) mais corvée de bouteilles. Et y'a que quelques marques qui sont efficaces pour moi: gamme de prix moyenne, ni les plus chères, ni les bon marchés ni l'eau filtrée ou ni la "vivante" (eau mise au repos 3 jours avant consommation) chère à certains yogistes.

Seul inconvénient, j'ai beaucoup grossi. Ben oui, à manger régulièrement quand on a été habitué à 6 mois de régime "soupe" par an....

John V. Doe

 
At février 11, 2006 11:43 AM, Anonymous Olivier said...

@aneglus,
pour ce qui est des communications sans fil par wifi, la révolution est en marche : voir http://fr.fon.com/
Les vendeurs de CDs se cachent derrière le droit d'auteurs. Je me demande derrière quoi vont se cacher les vendeurs d'antennes GSM ?

 
At février 27, 2006 4:53 PM, Anonymous Anonyme said...

en Scandinavie, l'eau du robinet est tres potable, en Norvege et en Suede plus qu'au DK mais ca a l'air d'etre plus une affaire de gout. Personne n'a le reflexe bouteille sauf en cas de deplacement type randonnee, camping, etc. Evidemment, il y a un marche de la bouteille plastique (ou verre) mais pas autant qu'en France.

Pour le reste, capitalisme, liberalisme, etc, tout ca passera tot ou tard, qui vivra verra. Pour ce qui est de la "production" artistique, un packaging clinquant n'a jamais fait systematiquement un bon artiste, ca fait juste un produit joli pour le consommateur mais pas forcement de qualite. Quant a la repetition des supports pour la meme oeuvre artistique, faut pas se la jouer etonnes! c'est la meme chose avec les livres (production de luxe et pocket), de la bouffe (meme daube mais 3000 marques), etc, etc. Ce qui va etre interessant dans les prochaines annees c'est l'influence du peak oil sur tout ca. A mon avis, le capitalisme globalise va en prendre un sacre coup a long terme ...

 
At juin 01, 2006 3:32 AM, Anonymous Anonyme said...

Je me permets juste d'être bien d'accord avec tout ce que je lis, mais histoire d'être un peu plus constructif je rajoute que la lecture du difficile à trouver, "Persuasion clandestine", se révèle instructive. On nous y raconte comment, dans les années 50 aux USA, des types, souvent des psys, se sont rendus compte qu'on pouvait vendre aux gens plus que ce dont ils avaient vraiment besoin, en les convaincant d'en avoir envie. Du genre, "si on le vend plus cher ça lui donne une image de qualité donc on en vend plus", ça se termine sur une phrase que je cite à l'aide de ma mmémoire (donc avec des erreurs), c'est dit par un de ces spécialistes : " Vous verrez que si ça se trouve, dans quelques années, le fait même d'acheter deviendra un loisir en soi." Pensez que le gars pensait faire une blague en disant ça, devait yavoir l'inventeur du marketting moderne au fond de la salle qui riait plus fort que tout le monde...
En ce qui concerne la mule et ses copines, je veux juste dire que sans elle, je me serai fait une idée du ciné asiatique limitée aux jacquettes de la FNAC (dont les étiquettes à 28 neurones recouvrent bien souvent les résumés d'ailleurs), pas de Taste of tea, de Dead or Alive, pas de Bittersweet Life, walou les vieux Kitano, envolée la Sympathie pour Mr Vengeance. Donc merci le baudet et je rappelle au passage que le rapport prix payé/argent reversé n'est pas meilleur avec "lesmerveilleusesplateuformesdetéléchargementsgratos" : 6cts pour l'auteur qd tu payes 99cts.
Voila, je précise que je ne trouve rien de trop long ici, le chomage me laisse même le temps de relire les meilleurs passages.
w1w1

 

Enregistrer un commentaire

<< Home