lundi, août 29, 2005

Heureusement, j'ai pas fait science-po !

C'est pas que j'ai eu vraiment le choix en fait. Mais quelque fois je me dis qu'il y a quand même des gens qu'ont de la chance d'accéder aux savoir suprême, d'êtres suffisamment intelligents pour apprendre des tas de trucs complexe sur des sujets que moi comme tous les idiots qui lisent ce blog de bachelier de base ont soupçonne même pas que ça existe. Et heureusement qu'il y en a des surdoués qui se tapent toutes ces études qu'on est pas cap de faire. Je me dis que pour l'avenir du pays on dépend d'eux quand même. Qu'il sauront prendre les bonnes décisions dans des tas de contexte où nous, bêtes comme des huîtres, on aurait merdé grave.

Et bin je suis pas loin de revoir mon jugement.

J'écoutais France cu l'autre jour, une émission débat quotidienne. Y participaient trois journalistes étrangers, invité à commenter du point de vue de l'étranger, la situation politique française du moment.

Un anglais, une allemande et un Italien. (C'est marrant ça rappelle ces blagues de court d'école genre y a trois ou quatre représentants de diverses nationalités soit dans le désert, soit dans un avion etc...sauf qu'il y a toujours un belge aussi).
Je me suis dit que dans chaque pays européen il devait y a avoir forcément ce même type d'émission. Je voudrai bien savoir qui sont les journalistes français de référence dans chacun de ces trois pays. J’espère qu'ils disent autant de bien de leur pays d'origine et qu'ils ne se gênent pas pour casser les rosbifs, les Teutons et les ritals de la même manière.

Parce que franchement on en a pris plein la geule !

Et si je vous parle de science po c'est que la journaliste allemande, Jacqueline Hénard, est aussi professeure et même chercheuse (aux CERI) dans cette fameuse école réservée à la crème de la crème de l'élite du pays. Encore que maintenant j'ai des doutes.


Me dites pas qu'ils sont tous aussi cons les profs à science pô. Et qu'on les paye en plus avec mes impôts !

Parce que non contente de se goinfrer d'argent public là bas elle vient aussi baver sur les ondes du service public pour critiquer. les dépenses de l'Etat!!!
En tout cas moi j'ai une idée pour les prochaines coupes sombres dans le budget !

Attend parce que pour la dame là, l'analyse politique, c'est un rôle de composition.
Regarde sa tronche. Ca me fait penser quand des actrices sexe symboles genre Angélina Jolie doivent jouer des rôles de scientifique et qu'on les affuble d'une paire de lunette pour faire crédible. Genre sous le tailleur y un short bleu à étoile et un body rouge avec un aigle doré.

J'ai retranscrit les propos de la journaliste. Je sais c'est toujours les mêmes discours mais quand même ils pourraient y mettre les formes, j'en ai marre de me faire insulter.

Et devinez de quoi qu'ils parlent ces gens là ?
Et oui ! Des R E F O R M E S ! Vous pensez bien. Celles qui nous font du bien là où ça fait mal.

Ca commence par une question super intelligente de
Brice Couturier :
"-Jacqueline hénard vous, vous êtes allemande, même si vous êtes la correspondante d'un journal suisse, et vous dans votre pays précisément
le gouvernement sortant, à la veille de sa défaite programmée, a mis en oeuvre une série de réformes donc l'Allemagne elle a conscience que...( finissent même pas leurs phrases, vous verrez c'est une habitude)
- Elle a conscience..., je ne sais pas si elle a conscience de toucher le fond, je crois qu'elle a conscience que les choses vont mal. Il y a encore une certaine partie de la population qui se berce dans l'espoir que l'on va pouvoir continuer (l'état providence et tout le toutim sans doute). Sur le fond je n'ai jamais connu un pays comme la France ou les gens ont si peu d'éducation économique (et vlan vous voyez ça attaque dur), si peu de compréhension de base ( c'est grave quand même t'imagine même pas les bases, ça frise l'encéphalogramme plat), enfin si c'est un franc il faut d'abord gagner un franc (attention toi avoir compris là ? Pas moi, c'est que moi dois être vraiment con alors. Parce que donc le franc il faut le gagner. Même si maintenant qu'on est a l'euro pour gagner un franc faut remonter dans le temps. Mais bon.. un détail. J'imagine que vu sa tournure d'esprit elle voulait dire qu'il faut gagner un franc avant de le dépenser. Ce pauvre Keynes doit se retourner dans sa tombe...)et ça c'est les choses de comptabilité de base ...sont très mal comprises en France (c'est à peine si on sait compter on pense qu'à picoler et bouffer du camembert), ça fait partie de la culture (vas y ! dit que c'est carrément dans nos gênes!), je crois que votre ancien premier ministre Michel Rocard s'en est plaint dans une interview aux nouvel observateurs (voilà, ils nous cassent tous et se citent entre eux). Les Allemands sont un peut différents, ils savent que...Ils ont un rapport à l'argent qui est plus direct ( ça c'est de l'analyse sociologique en profondeur, un rapport direct à l'argent, ça veut dire quoi ? Bientôt elle va nous dire que les aryens savent mieux compter..). Ce qui fait que pour partie, on avale mieux les réformes ( Les réformes c bon, mangez-en!!). ET le gouvernement schroeder après 7 années de programmes, euh , bafouillant, un peut cahin-cahan, a quand même réussi à mettre en oeuvre un programme, qui semble indiquer que..., il n'y a aucune croissance en Allemagne, qu'il y a une perspective pour aller mieux. 30 % des emplois en Allemagne d'après une études de Morgan-Garanty je crois (et hop, un peut de pub pour un think tank ), sont flexibilisés, sont des cdd des temps partiels etc..., donc il y a, pour l'employeur, pour l'économie, une marge de flexibilité qui est incomparable avec celle de la France ou les mêmes chiffres s'élève à 12%. (patience, sur le site de l'anpe on peut déjà constater que les 2/3 des emplois proposés sont des cdd. Pour elle, plus les conditions de travail se dégradent, plus ça va bien. Ca c'est de l'analyse économique de première classe ! Si un employeur embauche en cdd c'est surtout parce que les perspectives économiques sont incertaines. Se réjouir de l'augmentation de la précarité c'est un peu indécent, déjà, mais sans doute que je manque de culture économique pour comprendre)
Nouvelle question de Brice Couturier :
"-
Donc quelque part l'Allemagne est intéressante pour nous à observer. Mais ne croyez-vous pas Jacqueline hénnard, que, le fait que ces réformes, même si elles sont tardives, risquent de coûter aussi sa place de chancelier à schroeder parce qu'après tout la montée en puissance du parti à la gauche du spd qui va faire 10 % des voix, ne risque t'il pas d'être un frein psychologique pour des réformistes francais qui pourraient se dire que lancer des réformes c'est aussi casse cou que de ne pas en lancer puisque schroeder ne va sans doute pas êtres réélus."

"-Vous n'avez pas besoin de la leçon allemande pour voir ce que c'est un parti populiste (
pour des idées politique avec une certaine hauteur de vue pas populiste du tout, lisez Jaqueline Henard) de gauche qui dérange, en plein milieu du ps vous avez ça. Vous avez cette expérience. Et la gauche en France a cette tradition de perturber les réformes (elle est aussi accessoirement à l'origine de l'essentiel des réformes sociales de ces 60 dernières années, il faut lui dire que Jaurès n'est pas q'une station de métro) . Vous n'avez pas besoin d'attendre le résultat des élections françaises. Il faut faire cette modernisation. Il y a une chose qui est intéressante il y a une intervention qui a été beaucoup remarquée en Allemagne, le bilan d'adkjfuielsdfj (Incompréhensible), récemment qui est allé devant un public intéressé, en disant " Ecoutez vous vous y prenez mal en Allemagne. Vous parlez toujours de réformes de souffrances, de périodes dures qui sont devant vous... Regardez Tony Blair ! Il a simplement traduit un discours d'homme politique allemand habituel ; " Il faut se serrez la ceinture, le chômage terrible, la mondialisation nous pèse etc..." Il l'a traduit en langage blairien. ET la ça donne " Nous avons des possibilités immenses..."
A ce moment elle est interrompu par le journaliste anglais hilare :
- ..Devant nous, des opportunités magnifiques.. (rire de tous les participants de l'émission)
- Voilà John allez-y, vous connaissez le discours. Il a créé un effet de surprise et je crois que l'on devrait méditer ça pour la France aussi.

Et la c'est magnifique. J'ai cru que j'avais mal entendu. En résumé :

  1. les Français sont trop cons
  2. on pourra pas leur expliquer, (surtout si dans les faits les preuves de l'efficacité des "réformes" tardent.)
  3. Ils vaut mieux essayer de les manipuler.
Non franchement j'abuse pas. Relisez les dernières phrases, c'est de cela qu'il s'agit. Avant on appelai ça de la "propagande" aujourd'hui on parle de communication. C'est amusant comment les mêmes qui critiquent les anciennes dictatures de l'Est, préconisent les mêmes techniques de gouvernement. Et en fait ça se tient. En URSS aussi il fallait se sacrifier en attendant les lendemains qui chantent. On retrouve également la mêmes croyance dans la "théorie économique".

Coïncidence, le même jour dans Ouest-France l'éditorial de première page signé Michel Godet reprend la même argumentation.


Dès la première phrase le décor est planté :

"Comment mettre en oeuvre les réformes qui s'imposent sans susciter des levers de boucliers ?"

Il parle notamment d'une "réforme de la gouvernance médiatique afin d'instaurer une meilleure transparence de l'information" dont le sens précis m'échappe. Ca fait intelligent comme ça à première vue mais en relisant c'est complètement con ! Je me fatigue plus pour les critiques, ça vaut pas le coup. Par contre ce qui est inquiétant en fait c'est le sens de cette phrase par rapport au reste de l'article.

Ils nous affirment que "les diagnostics et les prescriptions sont simples et connus, le plus difficile et le plus complexe tient à leur mode d'emploi et à leur mise en oeuvre..." Encore un qui a tout compris !

Et là c'est génial. Il prend exemple sur Rocard ( encore ! ) qui instaura la CSG. Cette mesure, selon Michel Godet, aboutit à " la réduction de l'impôt sur le revenu, beaucoup trop progressif et dissuasif, dès qu'il s'agit de taxer le travail."Ce qui fait qu'un type exonéré du paiement de l'impôt sur le revenu parce que trop pauvre, en payera quand même un, la CSG ! Du coup il suggère qu'en 2002 la droite aurait du "passer son tour" et laisser la gauche faire une politique de droite en faisant croire que c'était une politique de gauche.

Quand je pense que le principal reproche que l'on fait à l'extrême gauche c'est son côté pas démocratique, et c'est vrai que le trotskisme ou le marxisme et tous ces trucs en isme ça rime avec pluralisme mais uniquement sur le papier. Entre le "grand soir" et la propagande il va falloir choisir.

Ce qui est quand même navrant c'est le cynisme dont font preuve ces "analystes" et chroniqueurs. Ils chercheraient à dégoûter les gens de la politique, ils s'y prendraient pas autrement. Mesure t'ils la gravité de leur propos ?

Faut quand même être un trou du cul pour balancer en première page du quotidien le plus lu de France qu'un homme politique doit mentir à ses électeurs. Il pense pas q'une politique qui marche vraiment, preuves à l'appui (nombre d'emploi créé, taux de croissance en hausse..) a plus de chance de provoquer l'adhésion. Décidément l'amertume du 29 mai se fait toujours sentir.

Quant à l'aspect "gouvernance médiatique" je m'interroge. Il pense à la Pravda ou quoi ?



7 Comments:

At septembre 01, 2005 12:02 PM, Anonymous Anonyme said...

cette analyse est pertinente mais on peut à juste titre se demander quelle image ont de nous les autres Européens, pour avoir des amis étudiants dans d'autres pays de l'union je peux te dire que l'on passe pour de fichus arrogants vivant sur la splendeur passée d'une France démmodée et passéiste. En ce qui concerne Michel Godet il me sort un peu par les trous de nez mais pour la CSG il n'a pas entièrement tort car c'est un impôt plus juste car il touche tous les revenus et pas seulement les salaires et exclu toutes les niches fiscales qui profitent aux revenus les plus hauts, pour beaucoup de salariés une fois enlevé les impôts ils ne s'y retrouve pas, car ils n'ont droit à aucune aide de l'Etat du fait qu'ils sont imposables donc leur salaire est égal à d'autres qui rammassent un max avec les différentes allocs en travaillant moins et de toute façon ils n'ont pas intérêt à en faire plus ou ils se retrouveront imposables. Où est la justice dans tout cela?

 
At septembre 01, 2005 5:04 PM, Blogger el ryu said...

bien..., donc..., alors...,euuuhh..., "l'image de la france" faut arrêter avec ça. Argument classique quand.....On a plus d'arguments !
Combien de fois j'ai entendu qu'il fallait, par exemple, qu'on privatise les entreprises publiques parce-que sinon les autres pays nous regarderaient d'un "mauvais oeuil"!
Le "mauvais oeuil" comme argument économique on fait pas mieux.
On parle de l'image d'un pays ou de politique économique.
Les français seront tojours des arogants, les britaniques des alcoliques et les allemand des naturistes habillés.
Les français sont aussi moderne que n'importe quel peuple Européen. Ils ont accepté toutes les "modernisations" des lois du travail de ces 20 dernière année qui font que l'on a aujourd'hui la meilleur productivité horaire par salariés !
Ensuite, que vaut le témoignage de quelques personnes faisant partie de tes relations.
Rien. Le français de base pensera toujours quelque chose de mal sur l'étranger. Surtout celui qui a de la personnalité. Et les étrangers penseront toujours du mal de nous.
"...ils n'ont pas intérêt à en faire plus ou ils se retrouveront imposable..."
T'as déjà vu un cadre finissant sa journée une heure plus tôt chaque jour parce-que sinon il passerai à une tranche d'imposition supérieure ?
Ce que tu dis n'a tout simplement jamais été prouvé par aucune statistique.
Sinon pour la csg t'as visiblement l'air d'en savoir plus que moi. Ok. Tout ce que je sais c'est que ça me coûte cher.!!!
Ravi d'avoir discuté avec toi...

 
At septembre 03, 2005 12:19 AM, Anonymous Anonyme said...

toi non plus tu ne connais pas de Lituanien comme Méllenchon ? Si la France était si chouette les jeunes n'iraient pas voir ailleurs pour trouver un boulot. Pour ta gouverne un cadre n'est pas rémunéré à l'heure alors il ne compte pas vraiment et la réforme des 35 heures leur apporté quelques jours de congés sup ce qui est justice sans doute, ça n'a pas que de mauvais côtés. En ce qui concerne les impôts je n'ai pas besoin de stats pour me dire que du moment que je dépasse même d'un centime les plafonds et ne pouvant donc fournir de certificat de non imposition eh bien adieu alloc logement, bourses d'études pour les enfants et autres prime de rentrée, les comptes sont vite faits. Allez sans rancune, bien le bonjour à Olivier .

 
At septembre 11, 2005 8:36 AM, Blogger el ryu said...

Deux petites précisions.
Le truc sur le cadre qui fini une heure plus tôt c'était de l'humour. Relis lentement.
Sinon un cadre est bien payé à l'heure. Lis ton contrat de travail si tu es cadre. Sinon demande à ton chef de service ou ton patron. Ou alors à tes salariés cadre si tu es toi même patron monsieur anonymus. Au delà de 39 ou 35 h hebdo il s'agit d'heure sup non payés !!! Même pour les cadres. Hé oui !
Les lituaniens j'en ai rien à péter. Comme Mélanchon je pense qu'il aurait mieux valu ouvrir l'Europe à nos anciennes colonies d'Afrique du nord plutôt qu'à certains pays d'Europe de l'Est qui doivent leur statut européen à.. une situation cartographique. Tel était le contexte de sa fameuse phrase sur les lituaniens.
Et puis j'en ai marre de recevoir des leçons de morale sur la prétendue xénophobie des partisans du non.
Qui a voté massivement pour le "oui"? Les électeurs de l'UMP. Les mêmes qui votent pour Sarkozy et ses lois immigrées pas xénophobes du tout.
"...les jeunes n'iraient pas voir ailleurs pour trouver un boulot..."
Je te rappelle que, d'après l'Office des Migrations Internationales (OMI), les jeunes français ne partent pas suffisamment travailler à l'étranger, contrairement à d'autres ressortissants de pays européens. Ce qui est un problème vis à vis de la formation des futurs cadres et techniciens des entreprises françaises à qui il manque bien souvent certaines compétences qu'ils auraient pu acquérir uniquement suite à des expériences professionnelles au sein d'entreprises à l'étrangers. Je retiens ta solution à ce problème : Augmenter les impôts !
On ne peut pas défendre l'idée européenne et regretter que les Français partent à l'étranger. Mais toutes les excuses bidons pour baisser les impôts sont bonnes à prendre n'est ce pas ? Car bien sur
" ...je n'ai pas besoin de stats..."
Ca permet de raconter n'importe quoi.
On ne trouvera jamais un système d'imposition sans effet de seuil. C'est pas la peine de se prendre la tête. Paye sans regarder la déclaration de ton voisin. A ce jour l'impôt progressif est le système le plus juste.
Quant à l'impact de cet effet de seuil ça vaut le coup d'y réfléchir.
Attention prend ta respiration.
Tu peux tout aussi bien te dire que la personne qui passe à une tranche d'imposition supérieure, de peu, va tout faire pour gagner encore plus d'argent pour atteindre la limite haute, sans la dépasser, afin de profiter au maximum de la tranche dans laquelle il se trouve, plutôt que de faire le calcul de gagner moins pour retomber l'année suivante dans la tranche d'imposition inférieure.
Tu vas me dire : Plus facile de gagner moins que de gagner plus.
Pas pour quelqu'un qui aime l'argent !
Mais sans "stats" impossible de savoir quelle est la bonne théorie.
C dommage !
Dans le doute on pourrait faire le choix d'augmenter encore les impôts....
Et pourquoi ?
Parce que l'Etat à besoin d'argent, il est tellement gaspilleur !
Mais bien souvent il dépense l'argent plus efficacement que certaines personnes privées qui claquent leurs tunes à l'"étranger" !
Salutations.

 
At mars 13, 2006 4:13 PM, Anonymous Anonyme said...

Je decouvre ce blog, dont j'adore le côté caustique ... bon finis pour le cirage de pompe.

En ce qui concerne la CSG, je trouve ça bien enorme, c'est un impôt sur lequel on paye un impôt fort non ?
(et oui la csg est déduite APRES le revenu net imposable...)

Pour les cadres -j'en suis un- si je voulais vraiment payer - d'impôt ben , les jours sans soldes ça existe... mais je le fais pas ce qui tient à aller dans ton sens. De toute manière, et je ne pense pas être le seul dans ce cas, le travail c'est pas seulement un moyen de gagner sa vie, c'est aussi une forme d'accomplissement.

Bizarrement, on entend partout "les Français c'est des tout nazes", (ou on veut nous faire croire que l'on pense ca de nous) mais il suffit de voir nos universités, on y trouve quand même pas mal d'étudiants étrangers. On doit donc pas être si mauvais, arrogants et cons que ça en fait... Et j'avoue que j'ai jamais vu un bon vieux franchouillard de base prendre un étranger de haut parce qu'il venait "sans son université". On est des idiots, mais des idiots qui ont quand même compris nous avons aussi à apprendre des autres cultures.

J'en ai marre de voir partout des messages incitant a nous rabaisser constamment. On est ni mieux ni moins bien qu'ailleurs. C'est d'ailleurs assez paradoxal, ous sommes soi disant arrogant, et on voit fleurir partout une information vantant nos défauts et "combien on est des feignants nuls en tout -pace que bon a rien c'etait encore trop bien-"...

 
At avril 08, 2006 2:15 PM, Anonymous Joelle K. said...

Je me permets juste quelques lignes.
Je suis étudiante à sciences po figurez-vous, la crème de la crème pour vous citer. Et le must du must, c'est que je suis une étudiante de Mme Hénard (merci d'orthographier correctement son nom). En lisant vos inepties, cher 'blogger' (parce que je pense que c'est ce qu'on dit dans le langage cybernético-branchouillé), je me rends compte de la véracité profonde de ce que disait mon enseignante sur les ondes.
Parce qu'en effet, "si peu de compréhension de base", c’est consternant. Ce n’est peut-être pas totalement un hasard si vous n’avez pas fait sciences po finalement.
Avant de parler de politique, de media et surtout d’économie, vous feriez bien de vous cultiver sur le sujet, par exemple en suivant un cours d’économie de Dominique Strauss-Kahn... Ah mais suis-je bête, il faut d’abord entrer à sciences po pour cela.
On reproche aux diplômés de sciences po d’être méprisants, mais devant tant de sottise, que faire d’autre ? Comme certains de mes condisciples seront certainement appelés à occuper des postes tout en haut, je pense que je vais leur suggérer de mettre en place un grand programme d’alphabétisation de masse…
Un ami étranger me disait récemment « il est difficile de continuer à être francophile ces jours-ci », comme il avait raison.
Je ne comprendrai jamais quel mécanisme malsain pousse des gens incultes à étaler leur personnalité fade et leurs opinions banales en public. Cachez-vous si vous n’avez que cela à dire, ne serait-ce que par égard pour les gens moins bêtes que vous qui risquent de tomber sur vos écrits gavés de fautes par hasard.
Peu cordialement – Joelle, étudiante arrogante et désagréable

 
At avril 26, 2006 10:44 AM, Anonymous WanderVinz said...

hahaha je me marre c'est excellent!
Joelle, tu sauras que les personnes vraiment intelligentes ont non seulement un fort potentiel intellectuel, mais savent rester humble, et meme parfois sont tellement intelligentes qu'elles arrivent a comprendre que leur intelligence ne leur donne pas une valeur particuliere en tant que personne...

Apres tout, vous vous y connaissez en economie ouais, mais un pays, un gouvernement,c'est un peuple pas une economie..Si 90% des francais voulaient chier sur l'economie mondiale pour elever des chevres, c'est leur droit non?

Surement qu'avec des pensees comme les tiennes en 1788 on se serait dit, ces imbeciles du tiers-etat, si on les ecoutait on serait oblige de separer l'eglise de l'etat et de leur donner des droits a ces gueux sans education.

C'est aussi marrant que tu compares tes connaissances en economie avec l'alphabetisation.. ca nous fait toujours rire nous les matheux, venant de gens qui savent pas resoudre un systeme d'equations differentielles du 2eme degre ^_^

ehh oui, tu es tellement intelligente que tu t'apercois meme pas a quel point ta matiere est obsolete, a force de se regarder le nombril on voit plus le soleil..

tu vois je suis eduque et pourtant pas d'accord avec ce systeme economique. Les francais sont au top non pas du systeme social mais des valeurs sociales. Un peu plus cigales que fourmis. Je critiquais la france quand j'y vivais. Maintenant je comprends ce que c'est aussi la francophilie, un peuple qui rayonne que le pouvoir appartient encore au peuple (meme si c'est faux mais bon, on fait pas non plus que manger du fromage et boire du pinard).
Est ce que tu as seulement pense que ton systeme de valeur ne correspond pas forcement a celui des autres?

aux ingenieurs on leur apprend a connaitre le monde ouvrier pour connaitre leur environnement.

En tous cas merci de l'etalage non pas de ta condescendance mais de ton ignorance.

Vinz.

PS: j'ai quand meme l'impression d'avoir depense un peu trop d'energie pour un mega troll, c'est pas possible d'avoir l'anus si pret du nez come on dit dans le bouchonnois.

PS2: EL ryu tu me fais trop delirer! tes articles sont legers et marrants. Un vrai bon temps offert par qelqu'un qui a pas l'air de se prendre la tete, qui sait rester a sa place, qui y connait rien en economie mais qui est plutot bon en ecriture! continue!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home