lundi, mai 01, 2006

L'intégration des étrangers : un problème de climat



J'avais oublié ce truc paru il y a une dizaine de jours dans le Télégramme de Brest, le concurrent de Ouest- France dans le nord Finistère. Et franchement il est largement à la hauteur si on en juge par le degré de connasserie profonde des points de vue publiés chaque jour. On y trouve notamment le petit billet d'humeur typique que l'on retrouve dans beaucoup de quotidiens régionaux. Le cahier des charges doit être un truc du genre 30 secondes de lecture et pas de prise de tête.

La qualité principale des journalistes qui se plient à ce genre d'exercice est leur capacité a retranscrire le petit truc auquel ils ont pensé en poireautant dans la queue chez le boucher ou en rêvassant aux chiottes ( quand ils y vont, parce que parfois on se demande si ils ont encore le temps vu le nombre d'éditoriaux qu'ils te pondent chaque semaine entre presse, radio et tv).

L'exercice est balisé par deux principes. Si le sujet est controversé, toujours se placer au milieux. La position du centre a toujours bonne presse. Dans une controverse, quand le sujet est un peu chaud, être au centre donne l'apparence d'être raisonnable. Je suis ni pour ni contre parce que le sujet est trop complexe pour pouvoir avoir une opinion tranchée. Prendre position pour ou contre de manière franche est "extrême".

Le deuxième principe du billet d'humeur est un peu plus compliqué c'est son dénuement absolu d'intérêt. Parce qu'il y a quand même des tas de trucs intéressants qui se passent dans la vie de tout les jours hein ?! Pour trouver le truc pas intéressant du tout, faut faire preuve d'un vrai professionnalisme.

Michèle Fitoussi est une experte dans le genre. La preuve, elle vient de la presse féminine. C'est un gage de sérieux à ce niveaux là. Ainsi, sorti du débat crème de jour la nuit ou crème de nuit le jour, elle arrive encore a trouver des trucs sans intérêts et à déblatérer là dessus dans la presse généraliste. J'imagine que pour atteindre le cota des 30 secondes de lecture elle doit quand même bien se forcer. A la fin elle doit être toute rouge, avec de la sueur plein les dessous de bras, elle s'impose une heure de lecture de Spinosa en latin, pour se relaxer.

Sa chronique s'appelle "l'air du temps". Et c'est vrai que c'est très aéré comme pensée. Ce jour là le titre était "bienvenue en république".

Au cours d’un voyage au Québec, il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de discuter avec une jeune Marocaine, installée à Montréal, où elle s’était parfaitement intégrée, en dépit des rigueurs du climat. (Vois tu, parmi toutes les analyses auxquels peut conduire le sujet de l'immigration en ce moment avec les lois sarkos, il fallait vraiment le trouver l'angle météorologique. Il est vrai qu'on insiste peu sur cet aspect des chose. En effet n'est ce pas ceux qui viennent des pays chauds qui ont le plus de mal à s'intégrer ? Ne devrait on pas investir dans des efforts conséquents afin d'amoindrir l'impact de ce sérieux frein à l'intégration que représente les températures de l'hémisphère nord ? Pourquoi pas une écharpe en laine délivrée avec chaque visa ?) Elle venait d’obtenir la nationalité canadienne et me racontait avec fierté la cérémonie officielle qui avait eu lieu, avec discours, serments solennels, livret d’accueil... Un rite de passage en vigueur dans la plupart des pays anglo-saxons. Désormais, elle se sentait vraiment citoyenne à part entière. Cette idée a mis du temps à traverser l’Atlantique. Jusqu’à présent, en France, les 135.000 étrangers naturalisés chaque année ne l’étaient que de façon anonyme. Depuis quelque temps, cependant, dans certaines préfectures ou mairies (et notamment en Bretagne) (Ca c'est parce qu'elle écrit pour un journal Breton, ça permet de justifier le choix du sujet. L'absence de chiffres émanent d'une enquête quelconque me permet de penser que si elle écrivait pour le Provençal elle aurait pu nous dire "Et notamment en région Rhones-Alpes"ou encore "contrairement à ce qui se passe en région Rhones-Alpes"), des célébrations officialisent l’acquisition de la nationalité, mais de façon sporadique, inégale. Un récent rapport émanant de l’ancien secrétaire général du Haut conseil à l’intégration, propose d’instaurer officiellement cette cérémonie d’accueil des nouveaux Français, avec discours du préfet en uniforme évoquant les grandes valeurs républicaines et les droits et les devoirs du nouveau citoyen, la réponse de celui-ci, le livret d’accueil et le pot de la fraternité républicaine.

Un symbole ? Sans doute, mais quoi de mieux que les rites et la pompe, pour sacraliser cette seconde naissance, même si cela semble un tantinet désuet ? (Le côté tantinatoire du truc est quand même super faiblard) Savoir qu’on est le bienvenu quelque part incite à se montrer digne de l’hospitalité qui vous est accordée.



Voilà. Vous avez noté l'insignifiance totale que ce genre de point de vue peut avoir sur le débat actuel. Les journaux parlent chaque jour d'affaires d'immigrations particulièrement navrante.Et justement, dans le même journal, le jour ou paraissait ce billet, un article était consacré à cette petite fille de 8 ans, réfugié du Daguestan en France, caché à l'initiative de citoyens parents d'élèves de la même classe, afin de la soustraire, elle et sa mère, à un arrêté d'expulsion.

Cette mère et sa fille, si elle parviennent un jour a obtenir le droit de rester sur notre sol par le biais par exemple d'une "seconde naissance", seront ravi de recevoir l'accolade du même préfet qui projette aujourd'hui de les renvoyer dans leur pays où elles semblent promise, d'après ce que disait le journal, à une mort certaine . En tout cas j'aimerai bien être là pour voir ça. C'est comme moi. Si ma femme demain obtient sa naturalisation, après les petits "obstacles" par lesquels nous sommes passés (queues à rallonge devant la préfecture, personnel en congé maladie, rdv annulé sans prévenir, rdv pour rien, interrogatoire sur la vie privé, etc, etc,), je suis persuadé qu'un pot de la fraternité avec le gars des RG qui nous a si gentillement gratifié d'une petite visite à domicile totalement imprévue, sera un grand moment désuet et républicain. En tout cas je ferai gaffe à ce qu'il ne pique pas toute les cacahuètes.

En fait j'ai des doutes sur l'intérêt de l'initiative. Montrer aux étranger qu'on est content de leur refiler la nationalité française peut être fait d'une autre manière. Par exemple en faisant exactement l'inverse de ce que propose Sarko aujourd'hui. Et après on pourra parler peut être d'une petite fête. Moi si demain je veux obtenir la nationalité de ma femme, qui est Colombienne, et bin une petit fiesta avec salsa et aguardiente chuis pas contre. Déjà tu te pointe chez eux en disant que tu es français et que tu veux devenir Colombien, les mecs ils vont mettre un certain temps à réaliser. Après il faudra sans doute qu'ils cherchent le document administratif nécessaire dont ils ne se servent jamais puis à mon avis il y aura au minimum un sujet au 20 heure de la chaîne de tv nationale. "Un Français veut devenir Colombien". Et là il y aura une teuf complètement spontanée, on dansera sur les tables avec orchestre et toute la "pompe" nécessaire.

Par contre les motivations ne seront peut être pas les mêmes que celle évoqué par Michelle. Je ne suis pas persuadé que les Colombiens ont pour soucis principal d'avoir dans leur pays des naturalisés sachant faire preuve de "dignité". Parce que pour Michelle le truc il est là. en effet bien souvent les étranger naturalisés ne se montre pas digne du cadeau qui leur est fait. Il réalisent pas qu'ils sont Français ! Ils continuent à vivre comme des bougnoules ! Y en a même qui pète à table ! Alors une petite cérémonie dans les dorures des palais de la république ça peut les calmer un peu non ?

Le fait que la plupart d'entre eux deviennent français parce que bien souvent ils n'ont pas le choix et qu'il aurait été très content de garder leur nationalité voire de rester habiter dans leur pays si ils avaient pu n'a pas effleuré l'esprit de notre grand reporter au Canada.

En plus ça fait drôle son histoire.

"Un jour, c'était au siècle dernier, j'ai rencontré une immigré ! Si, si ! Une vraie, dans un cocktail au Canada. Parfaitement. Et bien elle était marocaine et gna, gna, gna. Gna,gna,gna. "

Voilà, Michelle fait une rencontre importante. Des années plus tard, profitant d'une actualité qui relance le débat sur l'immigration, nous ressort le truc en pensant qu'elle aussi a sa pierre a apporter à l'édification de notre opinion sur le sujet.

Franchement, heureusement qu'elle est là.


...

34 Comments:

At mai 01, 2006 11:10 PM, Anonymous Erf said...

Ce que vous dites sur ces fameux "billets d'humeur" est tellement vrai... il m'arrive de commencer à en lire un dans un journal lambda, d'être pris dans un océan de vacuité, et de me dire que c'est pas possible, que c'est trop extraordinaire qu'un couillon veinard arrive à gagner sa croûte en écrivant des merdes pareilles... donc voilà fallait quelqu'un pour dénoncer cela... merci de m'avoir fait rire en tout cas !

 
At mai 02, 2006 1:38 AM, Anonymous Agaagla said...

boudu... t'es rude quand même...

je ne te suis pas sur une chose : la position médiane n'est pas toujours de rigueur. Dans le Tarn Libre, il y a un éditorialiste dont j'ai oublié le nom car, heureusement pour mon ulcère, cela fait longtemps que je n'ai pas savouré sa prose, mais qui fait preuve en général d'un extrémisme effarant... dans le cliché populiste et poujadiste, j'ai même envie de dire le cliché veule tellement c'est laid et révoltant de laideur ce qu'il écrit. (si je retrouve le nom, voire des exemples, je vous tiendrai au courant. Là, j'ai la flemme, et puis, honnêtement, moins je le lis, mieux je me porte !)

 
At mai 02, 2006 9:02 AM, Anonymous Anonyme said...

Apres Agaagla, rien que les sondages en lignes de http://www.letarnlibre.com valent le detour !

 
At mai 02, 2006 10:22 AM, Blogger el ryu said...

ah ouais j'suis allé voir c'est suréaliste !
Mais t'as voté quoi toi ?

 
At mai 02, 2006 2:10 PM, Anonymous Fugitive said...

Dans le genre presse régionale qui cocotte, je crois bien que les fameuses DNA (Dernières Nouvelles d'Alsace) décrochent le pompon haut la main !
L'édito de Picard de ce matin, balayant d'un revers de main dédaigneux l'affaire Clearstream, n'est pas piqué des hannetons...
A moins d'avoir l'estomac bien accroché, éviter absolument la page Faits divers, leur fond de commerce.

 
At mai 02, 2006 2:33 PM, Blogger coco_des_bois said...

D'accord avec Fugitive, les DNA, c'est un des sujets préférés d'acrimed...
La presse régionale est quand même gratinée.

L'édito de Picard dans les DNA est titré "de l'air"... mais comme elryu le fait remarquer, ce genre de courte intervention (ou le gars arrive quand même à glisser un bon mot vers sarko) ressemble plus à "du vent".

 
At mai 02, 2006 3:17 PM, Anonymous Anonyme said...

Tu dates mec...
Le Provençal, c'est quand on était petit...
Ca date d'au moins avant ou pendant mes études que ça a fusionner avec le méridional pour devenir la provence. Alors, c'est te dire si ça date pas...

Un peu de rigueur que diable...

 
At mai 02, 2006 4:45 PM, Anonymous épi said...

Ah ben tiens. Je suis allé jeter un coup d'oeil au Tarn libre et à leurs sondages : les valeurs morales !
Dans le train, ce matin, revenant comme de fait exprès du Tarn, si! si!, un type lisait un journal sur lequel il était écrit que Ségolène faisait sa précampagne sur le thème... des valeurs morales ! On vote Ségolène dans le Tarn libre ?

 
At mai 02, 2006 4:51 PM, Anonymous épi said...

"...leur capacité a retranscrire le petit truc auquel ils ont pensé .. en rêvassant aux chiottes ( quand ils y vont, parce que parfois on se demande si ils ont encore le temps vu le nombre d'éditoriaux qu'ils te pondent chaque semaine entre presse, radio et tv)."
Ben là, j'suis pas d'accord. Je pense que c'est bien là au contraire qu'ils prennent leur inspiration (entre deux expirations); et en plus ça s'appelle "l'air du temps" : il suffit de le sentir pour savoir d'où il vient.

 
At mai 02, 2006 9:49 PM, Anonymous emcee said...

Toujours des bons articles, El Ryu. Et toujours de la pertinence dans l’analyse, l’humour en plus.

Mais je suis encore obligée d'intervenir, cette fois-ci pour signaler une nouvelle incongruité géographique.

Une région française, aux antipodes de la Bretagne, certes, n'a toujours pas été rayée de la carte (ni englobée dans celle de Rhône-Alpes): c’est la région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) où paraissait justement le Provençal, hélas disparu, lui, avalé par la machine Hachette.

La PACA comprend, excusez du peu, Marseille, Nice et Toulon (d’accord, si on parle foot, ce sont des arlésiennes …).

A quoi ça sert de paraître là : [http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=1286] si on ne sait même pas que cela existe. Hein, on se demande !

Toujours amicalement (même si après l’épisode lamentable du Ragoustan cela commence à faire beaucoup…)

emcee

 
At mai 02, 2006 10:40 PM, Anonymous gdronni said...

Excellente la vision colombienne de la fiesta !

Bravo encore, camarade El Ryu.


Sinon, pour ta gouverne, sache que ma femme russe veut devenir française (elle est ici depuis + 10 ans et a 2 gosses français avec moi, moi qui suis 50 % russe (soviet à l'epoque) 50 % gaulois).

Nous aussi, on est passé par là, et on n'a pas encore fini.

En fait, on vient de passer à la mairie chez la nana des RG (j'ai appris bien plus tard que c'est un rôle des RG, peut-etre par toi, si je me souviens bien). Et ben, cette ... a cru que ma femme ne parlait pas français ( elle a un bac + 3.5 à la fac de la sorbonne, si si ...) sous prétexte qu'on se parlait en russe et que je remplissais la feuille d'information.

texto : "Mais madame, vous ne savez pas ecrire en français"

J'ai cru devenir fou devant tant de bétises ...

Je lui est alors rabaissé le caquet (ca s'ecrit comme ca ? moi qui suis un BON FRANCAIS... bac + 5 :-))) ) en lui expliquant que ma mere française s'est mariée avec un soviétique en 1962 et qu'ils avaient été convoqué à la Loubianka, à l'époque y'avais encore l'immense statue du camarade DJERZINSKY (fondateur de la tchéka sous Lénine). Mais que ma foi, ca s'etait bien passé, et qu'il avaient pu se marier après quelques difficultés sous le régime de Kroutchev !

Alors hein, c'est pas la police à sarko qui va nous faire peur, mais bon, je raconte je raconte, mais nous sommes bientôt convoqués devant d'autres Rg pour vérifier notre vie de couple : c'est promis, j'apprends par coeur la date de mon mariage :-)))


ps: tu m'invites à une fiesta colombienne, je t'invite à une fiesta russe ...

 
At mai 02, 2006 10:46 PM, Anonymous Anonyme said...

La PQN est déjà d'un niveau assez nul dans l'ensemble (voir http://www.acrimed.org) alors la PQR... Juste bonne pour emballer le poisson :-)

 
At mai 03, 2006 2:09 AM, Anonymous wladimir said...

Oui enfin ... parler Russe devant quelqu'un qui ne le parle pas alors même qu'on parle la langue de son interlocuteur puisqu'on a Bac + x reste pour le moins incorrect.
A moins que ce soit marqué sur son front le Bac + 3.5 à la Sorbonne auquel cas effectivement ...
Ca devrais d'ailleurs etre marqué, je note que le bac + revient un peu plus loin dans le commentaire à coups de Bac + 5.
Peur qu'on ne le devines pas pour le repeter ainsi ?
Finalement, on trouvera des cretins de chaques cotes de la barriere (ou des guichets) et c'est finalement une bonne chose

 
At mai 03, 2006 2:15 AM, Anonymous wladimir said...

Enfin c'est vrai apres tout.
L'employe de Mairie, aurais du demander.
Do you speak English please ?

 
At mai 03, 2006 6:08 AM, Blogger el ryu said...

Bon putain c'est vrai je me suis une fois de plus ridiculisé, cette fois sur la géographie et l'histoire de la presse régionnale.

Il n'y a donc plus de "Provençal" et la région Rhones Alpes n'existe pas. Mais bon tout le monde a compris de quoi je parle en gros ?

En fait c'est à la météo des fois ils disent Rhones Alpes. Du coup moi j'ai mis Rhones Alpes parce que j'ai pas non plus trop le temps de me poser 36 questions. Et pourtant je connais bien ce coin.

Mais j'avoue que j'ai un peu honte. Juste un peu, j'ai pas affirmé comme Adler Alexandre hier matin que l'opposition Vénézuelienne à Chavez était de centre gauche ...

 
At mai 03, 2006 8:10 AM, Anonymous emcee said...

Oulà! MAIS, SI, la région Rhône Alpes EXISTE: elle comprend 6 départements - et pas des moindres: Rhône (Lyon) ; Isère (Grenoble) ; Drôme (Valence) ; Loire (St-Etienne) + Ardèche et Ain. Une très belle région, aussi.
Et en voyant les noms, pas étonnant qu'on en entende parler à la météo...

Désolée d'insister, d'autant que je suis hors-sujet...

Et qu'en plus, il y a des sujets beaucoup plus graves à traiter.

Pour revenir à la régularisation des sans-papiers ou à la naturalisation des immigrés, le parcours humiliant qu'on leur fait subir est indigne. Indigne de notre pays (qui est traditionnellement une terre d'immigration, contrairement à ce que certains affirment) et indigne de la part des responsables politiques et médiatiques qui attisent la haine et favorisent l'ostracisme.

Montrer concrètement ce qui se passe sur le terrain est une excellente chose. Beaucoup trop de gens veulent faire passer les étrangers pour des profiteurs et des escrocs. Merci, El Ryu de nous ouvrir les yeux.

Quant au Bac + XYZ qui remplit les formulaires pour sa compagne (et pourquoi donc?)en parlant russe devant l'employée des RG, il a peut-être un peu trop compté sur le pouvoir de divination d'une personne qui n'avait sans doute pas envie de jouer aux devinettes ce jour-là.

Sinon, ils peuvent être joueurs.

Un peu comme le patron, le pitbull version bonzaï.
Euh ... de centre-gauche, lui aussi, pour nos penseurs du siècle?

 
At mai 03, 2006 9:29 AM, Blogger Arthem said...

Pour en finir avec le Rhône-Alpes, il manque la Savoie (Chambéry) et la haute-Savoie (Annecy) à la liste ci-dessus. ;-)

Pour le problème de l'intégration des étrangers, tant que le chomage sera un problème, l'immigration sera, implicitement un problème aussi.

 
At mai 03, 2006 4:27 PM, Anonymous Incanus said...

Mais combien de fois faudra t'il répéter que chomage et immigration ne sont pas corrélés? Ca a été étudié, prouvé, dit et redit x fois mais non, ca "passe pas". C'est toujours plus facile de dire que les étrangers piquent les emplois j'imagine. Assez tordant en plus quand tu penses qu'on ne consent à leur refiler que les emplois que les autres ne veulent pas faire (et on comprends pourquoi).

L'immigration est un problème quand tu le penses comme un problème. C'est d'abord une formidable richesse humaine, l'occasion pour une société de s'ouvrir, de s'enrichir de nouveaux apports, quand aux individus, eh bien la question ne se pose même pas en ces termes, un "immigré" c'est d'abord une PERSONNE, c'est tout, quelqu'un qu'on rencontre, qu'on aime, qu'on fréquente, etc..

Le pouvoir, surtout de droite, n'a eu de cesse d'instrumentaliser l'immigration pour en faire un problème , afin ensuite de se présenter comme le "sauveur", le rempart face à une mythique "déferlante étrangère", qui n'est jamais venue, et n'arrivera jamais...

Pour en venir aux considérations même purement et bassement utilitaristes (berk), économiques, un "immigré", si on lui en laisse la chance, c'est aussi...un consommateur, un travailleur, un citoyen, un apport culturel, c'est un atout d'abord et avant tout.

A ce jour, je ne connais pas de société dans le monde qui n'ait pas été enrichie par l'immigration, qui n'en ait pas été grandie et diversifiée.

Mais peut-être que ce que certains veulent c'est un pays moisi, replié sur lui-même, nationaliste, raciste et intolérant, après tout...

 
At mai 03, 2006 6:07 PM, Anonymous Quentin said...

Belle réflexion : tu montres que dans le fond, le truc, c'est qu'on considère toujours a priori les étrangers comme des gens à exclure parce que c'est leur nature profonde.

Comme pour les homos où, dans le débat sur l'adoption, on dit "le pacs on veut bien, mais avoir des enfants, bon, quand même!".

Bref. J'aime beaucoup.

 
At mai 04, 2006 7:06 AM, Anonymous gdronni said...

Wladimir,

encore un blanc qui a pas supporté la révolution !

 
At mai 04, 2006 7:11 AM, Anonymous gdronni said...

el ryu, t'oublies de dire que Le gros Adler a traité Evo Moralès de trafiquant de Coca hier même ...

Ca passe pas chez les porteurs de valises de l'ultra-libéralisme, l'intervention de l'armée pour garder des puits de pétrole pour le peuple, hahahahaha

D'habitude, l'armée, ca sert à l'empire à écraser le peuple ... surtout en amérique du sud !

 
At mai 04, 2006 3:36 PM, Anonymous Anonyme said...

Le rite, la pompe, le sacre...

On en sortira pas! Ils en rêvent, ca leur manque!

La presse "féminine", les pipeulerie, le "figaro", ils nous verraient bien revenir à Reims tous les 5 ans, même...

Entre parimache et le mariage de la fille du milliardaire ou TF1 et les dérapages du chauffeur de maitresse anglaise, y'a rien de plus vendeur que le pré-1789. Nos nouveaux nobles (je parle pas des galouzette ou des Najiborxa) sont les BHL père, mère, fille et yorkshire, les Mitterrand père, mère, fille et acteurs, voire même les Depardieu, père, mère, fille, fils, neveux, amis cubains et j'en passe!

Le compte de Paris en est vert, il sera jamais réélu par le Saind'esprit, vu la concurrence!

 
At mai 05, 2006 2:05 AM, Anonymous wladimir said...

"" C'est toujours plus facile de dire que les étrangers piquent les emplois j'imagine ""

Oui alors la, je ne sais pas de quand date exactement ce commentaire ...
Il y a longtemps qu'il a ete trouvé d'autres accusations à l'egard des "etrangers" que "piquer les emploi".
Bon, je ne suis pas sur à 100 %, mais "Piquer les emplois" doit dater de l'epoque de Fernand Raynaud.
Quand meme ...

 
At mai 05, 2006 2:22 AM, Anonymous wladimir said...

"" Pour le problème de l'intégration des étrangers, tant que le chomage sera un problème, l'immigration sera, implicitement un problème aussi. ""

??????

Tant qu'il y aura des chomeurs il y aura des immigres ?

 
At mai 05, 2006 2:30 AM, Anonymous wladimir said...

"" Pour le problème de l'intégration des étrangers, tant que le chomage sera un problème, l'immigration sera, implicitement un problème aussi.""

Remarques, c'est vrai aussi
Regardez vos chomeurs autrement et vos immigres vous apparaitront soudain meileurs.
Trop fort ce site !!!

 
At mai 05, 2006 2:33 AM, Anonymous wladimir said...

"" encore un blanc qui a pas supporté la révolution ! ""

Attends, rassures moi, tu n'es pas en train de parler de la revolution de 1917 quand même ???

 
At mai 05, 2006 2:35 AM, Anonymous wladimir said...

Bonjour à tous
Bon voila, je suis un peu comme El-Ryu, j'aime bien me moquer des petites betises des gens.
Mais comme j'ai pas le courage de faire des blogs comme celui ci, je poste juste quelques commentaires comme ca.

 
At mai 05, 2006 2:40 AM, Anonymous wladimir said...

"" un "immigré", si on lui en laisse la chance, c'est aussi... ""

Bah ... laisses lui autre chose parce que la chance !!! T'es gentil quand meme.
Laissez la chance et prennez le reste ...
Mort de rire !!!

 
At mai 05, 2006 2:43 AM, Anonymous wladimir said...

"" Ca passe pas chez les porteurs de valises de l'ultra-libéralisme, l'intervention de l'armée pour ... ""

L'armee, ca passe ET ca casse

 
At mai 05, 2006 4:37 AM, Blogger KiriKou said...

Un soir chez Ardisson que je confesse avoir regardé pour des raisons de couilles vides qui ne vous regardent pas, François Berléand disait que pour s'intégrer, les "immigrés" (il était assis à côtés d'Amel Bent, métisse que je n'ai pars cherchée à définir, grandie et peut-être née à la Courneuve, compagnon récemment en premières pages pour soupçons d'assassinat) devraient au moins prendre des noms français. Il y a de façon évidente en France une vision ethnique de la Nation qui ne veut pas s'avouer, un mot comme un autre pour dire race qui ne veut rien dire : tu n'es pas d'une de nos tribus, corse, breton, normand ou autres, hein? Tu pourrais au moins t'appeler Gwenaëlle Diawara, bordel, tu subirais moins de discrimation à l'embauche, surtout si tu mets plus de fonds de teint. Espèce d'intégriste pas intégrée, communautariste peu importe que tu aies grandi devant les japoniaiseries du club Dorothée comme nos têtes blondes. Bref.
Accusés à une certaines époque de "voler le pain des Français" comme disait le sketch de Fernand Raynaud, les "immigrés" seraient bientôt au contraire appelés s'ils peuvent remplir certaines emplois, le tout pour une durée déterminée avec des restrictions de regroupement familial. Certaines choses me semblent sûres : toutes leurs paies partiront par western union, si tant est que ces cerveaux fuis d'Afrique (la fuite des cerveaux ne risque pas d'améliorer les situations dans les pays d'origine, donc de tarir l'émigration à la source, surtout quand restent en place des Biya, Bongo, Déby, et leurs amis Bolloré et autres dont j'oublie les noms dans l'obscurité des caisses noires) choisissent la France plutôt que le Canada malgré sa non-reconnaissance des diplômes, ou une green card qui vaut mille fois mieux.
Toutes ces incohérences puent la campagne électorale, la spécialité de Nicolas étant, tout en dénonçant le communautarisme, d'aller flatter chaque communauté l'une après l'autre, disant à chacune ce qu'elle veut entendre, en privilégiant toutefois sytêmatiquement l'éléctorat frontiste, dont j'imagine qu'il ne veut pas le laisser à Dieudonné, hahaha. Reste à savoir ce que Nicolas fera une fois qu'il sera en place et qu'il n'aura plus besoin de voix pour une réélection puisqu'il aura placé des hommes à lui à tous les leviers (dont les RG, tiens) : peut-être dénichera-t-il une journaliste qu'il installera dans un duplex repris à la découpe, laquelle lui fera oublier son mariage blanc à lui, puisqu'il est entendu qu'un mariage blanc est une union de façade uniquement utilitariste (Paris-Match, si tu nous lis! salut!) et que ça ressemble à un certain Nicolas et une Cécilia dont j'attends que les RG leur demandent la date de leur dernière partie de jambes en l'air ensemble avant de les expulser, vers où, bah, on trouvera bien. Si certains noms de famille manquent dans ce commentaire, toute ressemblance avec des personnages médiatiques est néanmoins fortuite.

 
At mai 06, 2006 12:22 AM, Blogger el ryu said...

kirikou t'es bavard !!
Meme sur ton blogue t'en fais pas autant !
Mais vas y te gêne pas...

 
At septembre 09, 2006 10:22 AM, Anonymous Olivier said...

Je vois que tu as la sensibilité à fleur de peau et je comprend en te lisant pourquoi la France cherche a se protéger d 'une immigration sauvage et illégale qu'elle ne veut pas subir. Oui la france a le droit de protéger sa culture et son mode de vie. Non elle n'est pas raciste pour autant et elle n' a pas de leçons de savoir vivre à recevoir de ta part. J' ai horreur de ton impulsivité, de ton arrogance, de tes petites certitudes, qui ne sont que faiblesses et incompétences.

 
At septembre 09, 2006 12:23 PM, Blogger el ryu said...

J'ai écris tout ça pour énerver les gens comme toi. Et je suis plutot content du résultat...

 
At septembre 09, 2006 12:52 PM, Anonymous Olivier said...

C'est bien, moi aussi ...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home