lundi, décembre 10, 2007

Mise en abîme d'arret sur image.

Asi c'est fini. Sur le bing boum blog on pouvait lire après la dernière émission :

" ...avons nous VRAIMENT besoin d’une chaine de télévision pour raconter toutes ces histoires, et pour vous dire tout ce que nous souhaitons vous dire ?"

Ma réponse à moi c'est non Daniel.

Vraiment t'avais pas besoin.

Tu vas me dire "Mais pourquoi tu parles de ça maintenant peau de bite !? "

Pourquoi reparler d'arrêt sur image 6 mois après la fin de l'émission ? Déjà j'ai pas eu le temps avant. Ensuite l'actualité, les preuves de vie d'Ingrid Bétancourt ainsi qu'une série d'émissions sur la Colombie diffusées sur France-Inter, m'ont rappelé que j'avais ça sous le coude et que ça valait le coup d'en parler.

Lorsqu'on a l'occasion de regarder un reportage ou un débat à la télévision sur un sujet que l'on connait assez bien on peut avoir de sacrés surprises et se rendre compte qu'une source d'information que l'on pensait fiable ne l'est pas autant que ça.

C'était bien le cas de l'avant dernière émission d'"arrêt sur image" du 10 juin dernier. Et c'est encore plus choquant concernant une émission qu'est censé nous "décrypter" la télévision et qui revendique sont rôle de donneur de leçons.

C'est pas parce qu'on te parle beaucoup d'un truc qu'on t'informe forcément sur le truc. Daniel Mermet le rappel dans sa série d'émissions :"Comment se fait il qu'on nous parle autant de la Colombie sans nous expliquer ça ?" La Colombie est le sujet typique dont on parle beaucoup sans donner aux gens les moyens de comprendre. Ca aurait pu être un bon sujet pour "Arret sur image". Seulement voilà ils n'ont pas réussit à faire mieux que les autres voir même c'était pire.


A la base un choix de sujet foireux. Pourquoi une émission sur la communication outrancière (selon ASI) du comité de soutien à Ingrid Bétancourt ?

Je te le replace dans le contexte. Sarkozy venait d'êtres élu président. Pour une partie du pays c'est quand même vachement les boules. Pour shnéderman aussi. J'imagine que ça l'énerve. A l'époque déjà Sarko faisait le cador sur ce sujet en moulinant des bras dans toutes les directions pour faire libérer Bétancourt. Quel est l'intérêt du président dans cette histoire..?. j'avoue que j'ai du mal à cerner le truc encore aujourd'hui, une opération de com de plus.... je sais pas. Mon avis , là c'est vraiment que le mien, c'est qu'arrêt sur image a décidé de parler de ça pour critiquer indirectement sarko en décrédibilisant Bétancourt et son comité de soutien. La preuve ? Une émission baclée, une méconnaissance du sujet auquel ils s'attaquaient, la faiblesse des arguments à charge, un choix d'invités plus que discutable.

Je te résume l'émission : Elle a l'air toute gentille et héroïque la Ingrid mais en fait c'est un peu du flan. Son comité de soutien déconne complètement. La preuve la fille d'Ingrid arrête pas de dire du mal du président de la Colombie, qui pourtant est un type très bien et au contraire d'être plutôt sympa quand elle parle des affreux kidnappeurs de sa mère. Ingrid était une politicienne un peu bizarre qui ne représentait rien dans les urnes et qui distribuait des capotes et du viagra lors de sa campagne électorale.

Voilà. Taillage de costard dans les règles de l'art. Sur le site internet de l'émission, hébergé par France 5 (cherche plus c'est parti), Daniel nous motive le truc par le fait qu'il y aurait sur internet des sites remettant en cause tout l'affaire. En cliquant sur le lien on tombait sur des blogs quelconques, un peut genre le mien, ou était remis en cause la légitimité de l'importance donné au cas Bétancourt en dénonçant, entre autre les relations de la famille de l'otage avec les politiques genre Villepin. En résumé une bourgeoise, favorisé par son appartenance à un certain milieu alors que d'autres otages ne profitaient pas de la même couverture médiatique. Ce problème a été évoqué dans toutes les affaires de prise d'otages, depuis ceux du liban dans les années 80 jusqu'à celui de Florence Haubenas (On parle beaucoup des otages quand ils sont journalistes pour des raisons évidentes, Asi a t'il dénoncé cet état de fait à l'époque, je n'en suis pas sur)

Trouver un blog ou deux sur internet qui bavent sur la personne visée afin de faire exister une soi disant polémique sur le sujet et justifier le fait que tu en parle toi aussi est un procédé un peu merdeux .

Le plus cocasse c'est évidemment le déroulement de l'émission. J'ai passé mon temps la tête dans les mains.

Ils avaient invité une journaliste colombienne du quotidien "El tiempo" , un peut comme si une émission de télé en Colombie avait invité Jean-Marc sylvestre pour parler de la situation sociale en France. Ultra conservateur donc et totalement inféodé aux intérêts économiques dominants du pays. Une journaliste de France 2, qui de son propre aveux, ne va en Colombie que de temps en temps lors de certains évènements pour faire des reportages sur le terrain.. avec Des militaires Colombiens ! Du moins dans 99 % des cas. Sauf une fois elle a fait l'interview d'un chef guérilléro. Quand on lui demande pourquoi cette omniprésence de l'armée Colombienne (faut avouer que sur ce coup là l'équipe d'Asi a bien relevé le truc) elle explique que faire des reportage avec les guérillas c'est plus difficile. On s'en serait douté. En gros elle a pas le temps et puis elle aime bien l'uniforme. Ils sont mignons en treillis les Colombiens.

Et pour finir l'ancien responsable du comité de soutien d'Ingrid Bétancourt. Je dis bien ancien parce que c'est ce qui est indiqué sur le site de france 5 mais ça n'a pas été rappelé dans l'émission. En bref un type qui s'est intéressé à la question des otages à travers le drame d'Ingid, n'a manifestement jamais mis les pieds en Colombie et qui va s'avérer être d'une passivité assez incroyable tout au long de l'émission . (Désolé pour le nom des différents intervenants mais j'ai pas pris le soin de les noter à l'époque. Tu me dira on s'en fout...)

Le truc c'est qu'à l'émission on avait pas invité la fille d'Ingrid pour ne pas que " l'émotion ne l'emporte sur l'information". En effet comment poser des questions dérangeantes à une jeune femme touché de si près par le malheur s'interroge Dany sheirman pendant l'émission.

Plus c'est gros plus ça passe.

Avec un peu de patience et un peu de vaseline un mammouth encule un poux !

Tu me dira heureusement qu'il l'avait pas invité parce que vu le niveaux de conneries elle les aurait vite fait passe pour des bites à trois couilles.

On nous le dit pendant toutes l'émission : la Colombie c'est compliqué ! Quant on me dit ça et qu'on insiste vachement là dessus, moi, d'instinct je me dit toujours ça y est ils vont dire une connerie. Jean-François Copé il l'emploie souvent ce truc juste avant de t'embrouiller total.

Ca a commencé par les conditions de l'enlèvement de la député écolo Colombienne. Le truc était déjà usé jusqu'à la corde depuis l'époque de l'enlèvement ou les médias c'étaient abondamment emparé du sujet. Mais manifestement Daniel avait du hiberner à l'époque parce qu'il n'avait jamais entendu parler de ça. On dirait qu'il lit pas les journaux ce gars. Souvient toi en effet, cette conne aurait jamais du prendre cette route toute seule avec sa copine ou trainaient des tas de guérilléros armé jusqu'au dent . Limite elle l'a bien cherché.

Peut être qu'il a pas tord après tout.

Mais le terrain me semble quand même un peu glissant. Mine de rien faire de la politique en Colombie, vu les risque que cela comporte et le côté travaux d'hercule du truc, moi j'passe mon tour sans problèmes. Alors se dandiner le cul sur son siège de présentateur à la con dans un studios télé des beaux quartier à se demander quelle est la bonne manière de se faire prendre en otage vis à vis d'une personne qui moisi dans son trou depuis 5 ans si ça lui donne un sens à sa vie à lui tant mieux. Moi j'aurai pas osé.

Parce que le prôblème il est où ? que tu te demande encore j'en suis sur.

Et bien je sais pas.

J'ai regardé l'émission plusieurs fois, je sais pas ou il est son putain de problème.

Attend on nous dit " Lééémossion prend le pas sur l'information". Chaque année ça l'énerve le Daniel qu'on nous montre les lachés de ballons dans le ciel, le jetage de pétale de rose dans la seine et je ne sais quoi d'autre encore pour attirer l'attention des médias sur Ingrid qui se fait bouffer chaque jour un peut plus par les cracoucass au fond de sa jungle de merde.

Une fois de plus je ne sais pas quoi trop en penser de tout ça. Mais faudrait t'il que tout le monde ferme sa gueule pour que son calvaire est l'air plus légitime à la Bétancourt ?

Le choix des invités ça a du être torché en deux ou trois coups de fils. La journaliste colombienne, trop contente, ratait pas une occasion de conforter chêneurmann dans ses opinions plutôt négatifs. Ca donnait un truc du genre ;
"- On se doit de s'interroger sur ce que pensent les Colombiens, dans leur majorité , d'Ingrid Bétancourt ?"
"- Ah bin oui ils en pense pas du bien du tout" qu'elle lui répondait. Et comme ça à chaque fois.

Après c'était la mère d'Ingrid qui était super louche parce qu'elle avait des contacts avec la guérilla. Tu te rend compte, des terroriste, c'est incroyable quand même. Et puis en plus, Ingrid, elle a fait que dalle aux élection ! 1.5% ! Une crotte ! Une petite crotte sur l'échiquier politique ! Mais pour qui elle se prend !

Là c'était drôle parce que le gars du comité de soutien dans un éclair de lucidité a quand même rappelé qu'elle avait été kidnappée le premier jour de la campagne électorale et que c'était difficile de faire voter les gens pour une nana prisonnière pour une durée indéterminée, qui se brossait les dents chaque jour avec un doigt sans même pouvoir changer de culotte plus d'une fois par an.

Mais le gros truc qui l'étonnait vraiment notre décriptateur professionnel c'était donc la fille d'Ingrid. Elle dit du mal partout du président Colombien. Et par contre elle et plutôt cool avec la guérilla a qui elle s'adresse souvent à la télé en demandant gentille ment de lui rendre sa maman. Elle leur trouve presque des circonstances atténuantes au guérilléros en suggérant qu'ils ont leurs raisons etc, etc,

Alors là il comprend pas Daniel et il faut qu'on lui explique. (Si il l'avait invité il aurait peut être eu son explication, ça aurait été plus simple). Vu le niveau de son entourage ce jour là sur le plateau il est pas sorti et nous non plus.

D'abord Uribe (le président Colombien ) c'est quoi son problème. C'est vrai qu'il est bizarre. Souviens toi à l'époque Uribe avait affirmé dans un premier temps qu'il était près à négocier avec la guérilla et deux jours plus tard, dans un autre discourt il parlait de les exterminer tous jusqu'au dernier . C'était un peu dur a suivre. Aujourd'hui encore il ne cesse de souffler le chaud et le froid. La correspondante en France du journal el Tiempo nous explique qu'en fait le jour de la deuxième déclarations le président s'exprimait devant des militaires dans une caserne, et que donc il était obligé de tenir un propos plus ferme.

"Ah bon c'est pour ça" qu'il lui fait Daniel. Sur le plateau ils se sont tous contenté de cette explication.

Ah putain très fort! C'est bien décrypté ça mon gars. Effectivement sur l'image on peux voir des képis partout. Très très fort les journalistes Colombiens en décryptage d'image de télé. Tiens ils devrait y avoir un "Arrêt sur image" en Colombie parce qu'il y a du savoir faire.

Et là toi ça te fait rien ? On te dit qu'il y a un président d'un pays démocratiquement élu qui se sent obligé de tenir certains propos devant des militaires dont il est censé être le chef. T'imagines Sarko qui dit une connerie et qui dirait après " Oui mais je parlais aux militaires faut pas les fâcher ces gens là". On s'inquièterait un peu non ?

La journaliste de France deux a fait une interview d'Uribe. Ah c'était très difficile. Elle a fait des tas de demande de rendez-vous pendant près de deux ans. Il a fallu montrer pâte blanche. Prouver qu'elle était une brave journaliste. Il avait pas confiance le président parce que tout le monde en Europe dit du mal de lui. Alors a force elle a réussi. Le gars donc il l'a reçu, sympa, en chemisette manche courte et lui a tenu des propos sans équivoque sur ses intentions vis à vis de la guérillas. Genre je les flingue tous dès que je peux tant pis pour les otages. Pas l'air commode.

A ce moment là je sais pas ce qui s'est passé mais ce brave David Abiker, tu sais le mec à lunette vachement rigolo qui fait une chronique en début d'émission, a littéralement pété les plombs.

" Ah mais regardez cet homme en bras de chemise, c'est là que l'on voit la différence entre les discours que l'on tient ici et l'homme de terrain qui lui, travail, retrousse ces manches et est confronté à la réalité réel tous les jours" (Je retranscris de mémoire parce que la vidéo de l'émission n'est plus disponible sur le site, on leur a même sucré leurs archives...)

Et voilà ce cher David transformé en professionnel des relations publiques pour le compte du chef d'état le plus corrompu et le plus malsain de toute l'Amérique Latine. Bravo. Belle preuve de discernement. Vaut mieux qu'il continue dans la chronique ironique sur la vie quotidienne parce que dans la géopolitique il pourrait devenir aussi teigneux qu'un Alexandre Adler.

Et attend le mieux c'est le psy. Tu sais le gars avec une coupe de cheveux a chier qui nous explique tout le temps comment le cerveau fonctionne et comment on se fait manipuler. Souvent c'est intéressant d'ailleurs, moi j'aime bien. Mais ce coup là, sentant que tout le monde avait décidé de se lâcher et de dire n'importe quoi il s'est dit pourquoi pas moi et commence à nous expliquer que peut être que la famille d'Ingrid ressentait de la sympathie pour les preneurs d'otage à cause du syndrome de Stockholm ! Tout en rajoutant après que le syndrome de Stockholm ça concernait uniquement les suédois otages pour leurs ravisseurs mais que quand même c'était un peu pareil.

Ah Daniel était content, il avait pas pensé à ça.

C'est vrai qu'en l'absence d'explication un peu construite de la part des participants de l'émission c'était toujours bon à prendre.

Parce que ça ramait. Ca ramait ! Des crapauds dans une bouse !

Daniel il revenait à la charge.

"Et alors moi en préparant l'émission j'ai entendu parler des paramilitaires. J'étais pas au courant. J'avais jamais entendu parler de ça. Qu'est que c'est ?"

Parce que là on était parti dans l'aspect politique du problème, l'aspect médiatique il a pas tenu longtemps. La journaliste d'El Tiempo lui explique que les paramilitaires ont été fondés par les riches pour se protéger des guérillas à l'apparition de ces dernières. Et que maintenant les paramilitaires ils assassinaient beaucoup aussi, faisait du trafic de drogue etc, etc,

On en saura pas plus. Je suis sur que Daniel aurait été ravi d'apprendre par exemple que l'ancien directeur de la rédaction du journal "El tiempo" (et oui celui de la journaliste en question) est en ce moment au centre d'une affaire ou la justice colombienne l'accuse d'avoir coopéré avec les paramilitaires dans les années 90...C'est marrant qu'elle est pas pensé lui en parler. Elle a également oublié qu'il est de notoriété publique en Colombie que le président Uribe est à l'origine de la création d'un des plus importants mouvement de paramilitaire au début des années 80, suite à l'assassinat de son père par la guérilla. Elle n'a également pas eu le temps de lui préciser que ces paramilitaires ont bien plus de crimes à leur actifs que les guérillas.

Mais probable que ça aurait encore plus compliqué une émission déjà très compliquée.

La journaliste de France deux avoue qu'elle a pas fait souvent de sujet sur les paramilitaires. Parce que sa rédaction en veux pas et parce que de toute façon les gens ils comprendraient pas. La preuve "t' a qu'à demander aux gens dans la rue si ils connaissent le nom du président Colombien, y a personne qui va te répondre" Qu' elle nous dit toute contente.

Là encore aucune réaction du côté de l'équipe d'ASi.

En fait les gens sont pas informés. Donc on ne peut pas les informer. Tu comprends ? Si les gens ils savaient des trucs ont pourrait leur apprendre d'autres trucs. Mais en l'occurrence comme ils sont ignares total on s'arrange pour pas leur provoquer d'accident cérébral pendant qu'ils regardent le jt avec des trucs trop riches en informations. On se contente de les tenir au courant avec des trucs tout simple qu'ils savent déjà.

Olé !

Celle là, je sais pas d'où elle sort, mais il faut qu'elle y retourne.

Parce que si elle a compris un truc par rapport à la profession qu'elle a, c'est que c'est hyper cool de prendre l'avion de temps en temps tout frais payé pour faire un petit tour dans des pays chaud quand il flotte à paris, que le 4x4 dans la jungle style camel trophy avec pleins de gars sympa qui vous font visiter le pays c'est que des bons souvenir, mais aussi qu'il y a une règle d'or en béton armé de ta mère à respecter : surtout oublier que tu est J.O.U.R.N.A.L.I.S.T.E. !!!

Après c'est le tour de la journaliste Colombienne de s'énerver. Je sais plus à quelle question elle essayais de répondre, ou alors c'était peut être que ça devenait vraiment compliqué tellement ça pataugeais dans la blédine et qu'il valait mieux donner le sentiment au gens qu'il y avait une explication à tout ce merdier.

"Le problème principal de la Colombie c'est la drogue!" qu'elle nous assène comme si elle disait un truc vraiment important.

Hé ! J'espère qu'elle essayait pas de lancer un scoop sur ce coup là. Attend c'était la même qui en début d'émission se plaignait que les médias français caricaturait la Colombie et que, du coup, les français connaissaient mal son pays ou du moins en avait une image biaisé. Et elle était là justement pour rétablir la vérité et éclairer notre lanterne. C'est ce que lui a dit Daniel en début d'émission. On peut pas dire qu'elle a profité de l'occasion.

"Le problème principal de la Colombie c'est la drogue!" T'étais pas au courant toi ?

Attend il se trouve que par le plus grand des hasards et de la coïncidence fortuite en dehors de mon insu le plus total, j'ai épousé une Colombienne.

Oui justement j'en ai une à la maison. Et bin quand on sortait au début, et que je la présentait à des gens, il y avait toujours un mec qui sortait une vanne à chier au sujet de la colombie et de la cocaïne. Je me demande même quel pays peut bien susciter une association d'idée similaire. Autant te dire que ça avait plutôt tendance à l'énerver.

Si il y a bien une chose que tout le monde sait à propos de la Colombie c'est qu'il y a effectivement un problème de drogue. Mais comme le rappellait justement Daniel Mermet dans son émission de jeudi dernier cette excuse de la drogue ou du terrorisme est toujours utilisé pour justifier tout les excès. Je cite "Les deux excuses qui marche toujours pour justifier la répression c'est la lutte contre la guérilla et la lutte contre les narcos".

Mais tu sais Chnédairmen il est comme ça. Il fait une émission qui parle de la Colombie, il invite une journaliste colombienne. Il fait une émission sur la Russie, il invite une journaliste russe, il fait une émission sur les noirs, il invite un journaliste noir. Voilà c'est tout. Faut pas venir le faire chier. "Ah mais attendez monsieur, c'est une émission sérieuse on a le journaliste assorti avec le sujet de l'émission. La semaine dernière on a fait plus fort, le sujet c'était" l'agriculteur dans les médias", on a invité une poule. D'ailleurs si vous voulez des oeufs il en reste."

L'invité raconte que des conneries ? Pas de not' faute. Déjà qu'on a du mal a en trouver qui présente pas trop mal , si il faut en plus qu'ils disent des trucs intelligents... Ca reste de la télé tout de même. Faut savoir faire simple.

A la fin de l'émission, le bilan en terme de révélations est un peu maigre.

Pourquoi Ingrid à t'elle été kidnappée ?
Parce qu'elle le fait exprès.

Pourquoi la famille Bétancourt fait preuve d'une certaine mansuétude pour les Farc ?
Syndrome de Stockholm.

Qui est vraiment Uribe ?
Un brave homme qui retrousse ses manches et change d'avis en fonction de son auditoire.

Keskecé les paramilitaires ?
Trop compliqué pour t'expliquer.

Pourquoi y a t'il une guérilla en Colombie ?
A cause de la drogue, et parce qu'ils savent pas comment s'occuper.


Si tu veux obtenir des réponses plus sérieuses, je te conseille les excellentes émissions de Mermet sur le sujet.

Sinon "Arrêt sur image" continue à enculer les mouches sur le web et te propose même de payer pour les regarder voler.


ps: Je sais je suis un peu vache sur ce coup là. Je dois avouer que j'ai toujours éprouvé une certaine sympathie pour cette émission. Je sais pas pourquoi, question de feeling. Mais en tant que téléspectateur qui paye sa redevance j'ai le droit d'être informé correctement non ? Un minimum quoi merde.

23 Comments:

At décembre 10, 2007 4:05 PM, Anonymous ouep said...

bravo, très drôle, çà m'a remonté le moral de vous lire et de rire

 
At décembre 10, 2007 5:56 PM, Anonymous Anonyme said...

Ah ouais super je me suis bien marré ! C'est la meilleure critique d'ASI que je connaisse. PARFAIT. Tout y est.

Vous voici illico dans mes favoris.

Merci.

 
At décembre 10, 2007 7:48 PM, Anonymous aliocha said...

Très bon merci !

 
At décembre 10, 2007 9:09 PM, Anonymous Anonyme said...

Décryptage du supposé décryptage, le sourire en plus.

En un mot : jouissif !

Mais, comme le dit El Ryu, cela n'enlève en rien la bonne intention originelle d'ASI mais il en est de même pour tout travail journalistique : rester vigilant et critique.

 
At décembre 10, 2007 9:36 PM, Anonymous martin said...

Monsieur Ryu, je ne vous connaissais pas et vous venez de gagner mon estime. Je ne sais pas si ça vous en touche une que je vous l'écrive. De mon coté, je crois bien que c'est la première fois que je complimente quelqu'un sur son blog.

ASI c'était exactement ce que vous décrivez. Des chevalier blancs de l'info avec de bonnes intentions au départ, et puis au bout d'un moment des gens qui se prennent tellement au sérieux qu'ils explosent en un feu d'artifice d'approximations délirantes, de n'importe quoi ignare, de folklore démago.

Il faudrait se repasser les meilleurs moments. Moi j'ai trouvé celui-là sur le web où l'on voit le type rigolo à lunettes littéralement péter les plombs en nous expliquant que les africains méritent bien leur sort, et qu'ils arrêtent de venir nous faire la morale pasque que ses Gucci s'en plaignent.

http://www.youtube.com/watch?v=RcHobmo0EPs

A+

 
At décembre 10, 2007 10:06 PM, Anonymous Anonyme said...

Raaah, ouaaais... mais bon, c'est pas toujours comme ça... non ?

 
At décembre 10, 2007 10:37 PM, Anonymous jeff said...

Comme vous dites, vous êtes un peu dur,mais j'aime bien votre verve.
Sur cette émission sur la com du soutien à Ingrid Bettancourt, je pense que c'est la mielleuserie habituelle avec laquelle on veut essayer de nous faire pleurer qui a motivé ce sujet et la façon dont il a été traité par ASI.
Parce que la Colombie, on n'en parle qu'au travers d'icones nases - ce que vous soulignez vous-même. Alors le fait qu'on vienne en rajouter une de plus avec l'histoire de cette looseuse d'origine française me les brise menu.
L'émission d'ASI a au moins eu le talent jeter le pavé dans la mare - ou de tenter de le faire sans grande réussite comme vous dites.
La dame en question ne vaut pas mieux que le plus pauvre des péons colombiens, et pourtant je paie une redevance télé pour me faire bourrer le mou en continu avec cette histoire, alors que je préfèrerai moi aussi avoir un vrai documentaire objectif sur ce pays et ses habitants.
Le seul que j'ai pu voir à la télé qui présentait autre chose que la corruption et la coke, c'était au travers d'une émission sur la musique d'amérique centrale (la salsa en particulier).
C'est maigre...
Bonne continuation à vous.

 
At décembre 10, 2007 10:50 PM, Blogger coco_des_bois said...

Très bon, surtout au moment où chnédermane se débat sur le net avec des pauvres révélations toutes pourries ... genre RachidaDati et sa vieille lettre moisie.

Et il a prévenu en plus, si tu lui files pas des sous, tu verras pas le contenu exclusif de ouf de malade mental de dingo de son futur super site trop bien plsin de scoops !

Envoyez des sioux...

Sinon, je ne peux qu'abonder, les émissions de Mermet sont pour changer très bien faites, il donne la parole à beaucoup d'intervenants directs et ne juge pas. Il fait en gros un boulot de journaliste et - bordel - je suis content que ce soit avec des thunes du service public ! Ca compense les entretiens à la con de Demorand !

dediou

 
At décembre 11, 2007 12:35 AM, Blogger Bob said...

Hilarant de vérité!

 
At décembre 11, 2007 12:46 AM, Anonymous Anonyme said...

Analyse très intéressante.
Cependant, et meême si Schneidermann n'est pas une personne que je trouve toujours d'une honnêteté intellectuelle irréprochable, je trouve "déplacé" que vous n'écriviez pas son nom correctement.

Le Moralisateur Moustachu Masqué
PS: j'ai donné des sous.
PS2: effectivement Là bas si j'y suis et une des très rare émission de radio écoutable.

 
At décembre 11, 2007 1:24 AM, Anonymous Anonyme said...

Bravo pour cette analyse très réjouissante, bien qu'un peu... décalée. En tout cas, le lien part illico sur le forum des anciens d'ASI !

 
At décembre 11, 2007 7:11 AM, Anonymous rev said...

Des émissions comme ASI ou La Bas si J'y Suis, ça serait mieux somme toute qu'il n'y en ait plus du tout.

Pourquoi ?

Parce que ca sert de défouloir, de soupape de sécurité : après les avoir écoutées ou vues, les gens sont défoulés, détendus, heureux et soulagés de constater qu'ils ne sont pas seuls à souffrir.

Ils retournent à leurs affaires et pensent à autre chose. Ils ne font RIEN.

Ces émissions sont donc finalement des cautions du système.

Vivement qu'elles soient interdites.

 
At décembre 11, 2007 11:06 AM, Anonymous Anonyme said...

Si tout le temps consacré à s'informer sur comment on nous désinforme était utilisé pour s'informer réellement, on serait peut-être un peu moins con.

 
At décembre 11, 2007 11:27 AM, Anonymous Kuk said...

Bien vu, comme d'habitude.

Je souligne, entre autres, le passage qui commente le fait que, quand on connaît bien en sujet, on constate très souvent que l'information donnée sur la question dans les médias généralistes est approximative, voire à côté de la plaque. Du coup, quand on pense à tous les sujets dont on n'est pas un spécialiste et sur lesquels on s'informe dans les-dits médias, cela donne le vertige.

Bonne continuation.

 
At décembre 11, 2007 12:36 PM, Anonymous Anonyme said...

Très intéressant et caustique, comme d'habitude.

Merci.

En effet, ASI, c'était du vent. Comme le reste sur France 5, l'essentiel était laissé de côté.

 
At décembre 11, 2007 1:47 PM, Anonymous Anonyme said...

A propos de daniel "chauve-souris" schneiderman et pour ceux (les malheureux) qui ne l'auraient pas vu, je ne puis que chaudement recommander l'excellent (et très drôle) film de pierre Carl "Enfin pris".
Regardez ce film et dites moi si vous regrettez encore ASI!!

un lien pour présenter le film:
http://www.legraindesable.com/html/enfin_pris.htm
un lien pour le commander:
http://www.homme-moderne.org/enfinpris/index2.html

 
At décembre 11, 2007 7:29 PM, Anonymous Ayato said...

On aurait tout aussi bien pu citer le site, très documenté, consacré à la baudruche Schneidermann : http://arretsurparoles.free.fr
Car sur la Colombie ou tout autre sujet, le but de ce monsieur est surtout de se mettre en valeur, pas de "décrypter". C'est de la roupie de sansonnet.

 
At décembre 11, 2007 9:58 PM, Anonymous Koui l'acrimerdien said...

Vous etes méchants les mecs, Schneiderman était pas toujours trés bon mais ça arrive à tous le monde.

Ce qui est rigolo, c'est son acrimerdisation. Il critiquait la paranoïa des "staliniens" d'acrimed peu de temps avant de se faire virer et traiter de corbeau populiste. Le voila réduit à dénoncer le complot médiatique dans un recoin obscur d'internet alors qu'il avait sa gueule dans la boite à image l'an dernier.

Mais je trouve qu'il a eu beaucoup de panache en relevant le défi. Il aurait pu se cacher dans une emission de teleachat du cable pour payer la bouffe de son chat. Au lieu de ça, il va se ruiner et se mettre à l'index pour défendre sa vision de la liberté d'informer.

Vous devriez encourager celui qui vous rejoint au lieu de le moquer, bandes d'acariatres acrimerdeux!!

 
At décembre 11, 2007 10:21 PM, Anonymous Anonyme said...

A mais y avait belle est bien une rubrique autocritique d'ASI tenue par une nenette tendance gothique (un peu avec le look de la star porno ovidie)et qui relevait les critiques des telespectateurs sur le forum d'ASI. Y paraît même qu'elle s'était un temps fait virer puis avait réintégré l'équipe. Je me souviens qu'elle énervait beaucoup daniel "cleiderman", il était toujours un peu rouge à la fin de l'émission (je pouvais pas m'empêcher d'imaginer la suite off de l'émission : "putain t'arrête de me poser des questions de merde connasse".

Sinon récapitulons :
Pourquoi Ingrid à t'elle été kidnappée ?
Parce qu'elle le vaut bien.

Pourquoi j.m sylvestre fait preuve d'une certaine mansuétude pour Ure@bay ?
Syndrome de Stockholm.

Qui est vraiment Ure@bay ?
La version de e@bay colombienne qui retrousse ses manches et change d'avis en fonction de son auditoire.

Keskecé les paramilitaires ?
Des militaires qui font du parachute et qu'on trouve sur internet en tapant Ure@bay.

Pourquoi y a t'il une guérilla en Colombie ?
A cause de la drogue du coup les guerilleros voit des éléphants roses partout et se prennent pour des traficants d'ivoires.

Voilà moi aussi je fais mon information et j'intitule ça "arête sur le fromage". J'envisage un site payant...

 
At décembre 12, 2007 3:44 PM, Anonymous Chihuahua said...

l'autocritique d'ASI était de façade, et la femme en question, c'était la "forumanciere"(tout un programme), Chloe Delaume, célébre pour s'etre coupée du monde en jouant à "The Sims" en boucle.
En l'occurence, c'était une vraie groupie de Schneidermann, qui n'avait pas trop à redouter ses critiques.
En revanche, la journaliste qui l'a précédée était nettement plus pugnace (mais malgré tout très encadrée), ce qui en soit ne jouait pas pour son avancement. Mais son plus gros handicap était sans doute davantage physique, puisqu'elle ne mettait sans doute pas assez en valeur le mâle dominant qu'est cet imbécile de Schneidermann.

 
At décembre 12, 2007 9:37 PM, Anonymous martin said...

Vous n'avez pas besoin de traiter Schneidermann d'imbécile pour dénoncer ses (multiples) travers, ses choix en disent bien assez sur lui. A propos de Chloé Delaume, il s'est avéré que Le Chède l'avait en réalité embauchée comme coach littéraire tout en la rémunérant comme modératrice. Les deux livres qu'il a publié en sont le fruit, s'inscrivant largement dans la veine franco-française de l'auto-fiction-je-rommance-ma-vie-privée-quand-ca-m'arrange dont Chloé est l'une des représentantes les plus achevées.

 
At décembre 13, 2007 7:30 PM, Anonymous Anonyme said...

Très interessant en effet. D'où tenez vous ces informations ?

 
At décembre 13, 2007 10:41 PM, Anonymous Anonyme said...

Et celle-là, vous la connaissez ?

http://www.acrimed.org/article2045.html

Sinon assez d'accord avec le commentaire disant qu'ASI, Mermet, c'est un défouloir, une soupape, et que la merde peut ainsi se répandre sans réaction.

Au sujet de Mermet : j'écoute plus depuis l'histoire Joelle Levert, et depuis qu'il a systématiquement censuré TOUS les messages y faisant allusion sur son répondeur...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home