lundi, mars 27, 2006

Rectificatif

C'est pas le moment de rigoler. La descence m'oblige a rester digne devant l'information du jour sur France -Inter. Le journaliste vedette de la tranche matinale, Pascal Paoli, dont je me suis moqué l'autre jour a été victime d'un accident vasculaire cérébral samedi dernier. C'est le genre de truc qui fout un peux les boules. On ne plaisante pas avec la maladie des gens surtout quand on parle de truc dans le cerveaux.


Je tiens donc a préciser à tout ceux qui déboulent ce matin sur ce blog parce qu'ils ont tapé "Paoli France Inter" sur google, que le titre "Paoli pête les plombs" n'a rien à voir avec son état de santé d'aujourd'hui, que je suis conscient que ça puisse choquer certains et que je suis prêt à le retirer si on me le demande



...

14 Comments:

At mars 27, 2006 2:02 PM, Anonymous emcee said...

Tout à fait d'accord, el ryu: quand quiconque est frappé par la maladie, cela ne doit pas permettre à ses anciens détracteurs de se gausser. Ce serait mesquin et indécent.

Question purement médicale, néanmoins: SP n'aurait-il pas été victime de sur-ménages?

Moi, si je dis ça, c'est juste pour faire avancer le chimililichimili.

amicalement,

emcee

 
At mars 27, 2006 3:07 PM, Anonymous patrick said...

Je suis un fan de Paoli, et j'ai juste capter l'info ce matin sur Frnace inter en fin d'émission, je suis donc allé sur le site de France inter et ..rien sur Paoli. Je suis allé sur google et la j'ai découvert votre site qui donne une autre vision des choses , la vérité doit être entre les deux comme bien souvent .Mais en tous cas : "chapeau " pourla réactivité de l'info sur l'état de santé et sur l'attitude que vous adpotez

 
At mars 27, 2006 5:54 PM, Blogger Alban said...

Ouais! Je suis bien d'accord avec toi, ça sert à rien de descendre Paoli encore plus parce qu'il est souffrant... Bien d'accord avec toi! Et j'ai pensé la même chose, ce matin, en écoutant Pierre Weil qui annonçait le malaise de Paoli dans la nuit de samedi à dimanche. Mais j'ai préféré ne pas en rajouter sur mon blog.

 
At mars 27, 2006 8:09 PM, Anonymous Anonyme said...

"Le journaliste vedette de la tranche matinale, Pascal Paoli, dont je me suis moqué l'autre jour a été victime d'un accident vasculaire cérébral samedi dernier."

Pascal -> Stéphane.

J'ai rien trouvé par Gogol sur cette info, rien sur le site de l'émission sur FI. Source?

 
At mars 27, 2006 9:15 PM, Blogger el ryu said...

france inter ce matin écoute sur leur site la fin du 7 9

 
At mars 27, 2006 10:48 PM, Blogger Documenteuse said...

les boules...

hé, je viens de voir la liste à droite... j'aime les vins de loire!

 
At mars 27, 2006 11:26 PM, Anonymous Anonyme said...

On espère évidemment que S. Paoli retrouve bien vite la santé pour revenir derrière le micro.

Parce que son remplaçant a fait très fort ce matin, lire sur Acrimed :

http://www.acrimed.org/article2317.html

Bayrou a brisé (juste pendant quelques secondes de bonheur) le tabou de l'entretien : ne jamais s'attaquer aux journalistes. Incroyable.

 
At mars 28, 2006 12:01 AM, Blogger el ryu said...

Ouais en fait je comptais faire un post là dessus et puis j'ai eu la flemme. C'est vrai que Pierre Veil c'est encore pire que Paoli. Quand je pense qu'on le paye avec ma redevance !
Ceci dit Bayrou malgré sa petite alusion s'est quand même comporté comme une carpette. Je me demande combien de temps ils vont supporter ça !

 
At mars 28, 2006 12:06 AM, Blogger el ryu said...

Ah ouais j'oubliais la blague du sur- ménage m'a fait beaucoup rire. Mais je tiens à préciser que je ne cautionne absolument pas du tout.
Et pour les vins de Loire c'est rédibitoire désolé.

 
At mars 28, 2006 1:31 AM, Anonymous Anonyme said...

Paoli aurait pas dû péter un câble l'autre jour ;-) Bon débarras.

 
At mars 28, 2006 9:26 AM, Anonymous emcee said...

D'accord, el ryu, ce n'est pas bien de faire de l'humour sur le dos d'une ambulance, mais je ne peux pas m'en empêcher... Et l'occasion était trop belle.

La dérision, c'est ce qui fait avancer encore. Surtout par les temps qui courent.

Sinon, autant se tirer tout de suite une balle dans la tête.

Cela dit, je compatis, évidemment, aux malheurs de SP et ne souhaite la mort ni quelque cruelle maladie à personne.

A PERSONNE, connu ou inconnu, héros ou passant ordinaire.

Bon, sur ce, je file rejoindre les copains pour dire à DdV (salut l'autiste!)ce qu'on pense de lui et de sa clique.

Bonne journée.

emcee

 
At mars 28, 2006 10:59 AM, Blogger Documenteuse said...

une seule chose à dire: chinon cravant 2003

 
At mars 28, 2006 3:57 PM, Anonymous stéfane pas au lit said...

raçuré vou, sa va mieu, j'é pa de sékelll !

ouf

ps : moa ossi j'aimeu les vingts de la lhoir

 
At avril 20, 2006 11:07 PM, Anonymous emcee said...

C'est encore moi. Avec une bonne nouvelle.

E pur si muove !

... et il parle aussi!

Ce matin sur F.Inter qui donc était au téléphone (de l’autre côté, une fois n’est pas coutume !) ? Steff Pluoli himself.

Apparemment frais comme un gardon.

Bon, on peut re-rigoler maintenant ?


Ressuscité, donc. Mais il a dû prendre un coup derrière les oreilles quand même puisqu’il chantait les louanges du service public et qu’il a même dit que le personnel était efficace et dévoué et ... a regretté le manque de moyens.

On se rappelle que Sylvestre avait fait un bouquin là-dessus après avoir été sauvé par l’Hôpital public.
Ce qui ne l’empêche pas de nous gonfler tous les matins avec la libéralisation des services et les malheurs des pauvres entreprises qui sont obligées de délocaliser à cause des charges phénoménales qu’elles doivent payer ici en France.

Il aurait peut-être fallu lui greffer un cœur aussi.
Mais ça, c’est une autre histoire.

Espérons que son confrère aura moins de certitudes.

Amicalement

 

Enregistrer un commentaire

<< Home