dimanche, avril 09, 2006

Heureusement j'ai pas fait science Po (bis)

Depuis quelques jours j'attendais désespérément d'avoir quelque chose de drôle à raconter. Heureusement une lectrice a fait le travail à ma place à propos d'un de mes post d'Aout dernier dans lequel je dressais un portrait de Jacqueline Hénard. A l'occasion d'une émission de France Q sur le référendum de la constitution européenne cette prof de science po, invitée régulière de divers débats télévisés , c'était appliquée à traiter d'abrutis 56% des électeurs français.

Je vous laisse lire le commentaire de l'élève qui n'a pas l'air d'avoir appréciée qu'on se moque ainsi de sa maîtresse.

Joelle K. said...

Je me permets juste quelques lignes.
Je suis étudiante à sciences po figurez-vous, la crème de la crème pour vous citer. Et le must du must, c'est que je suis une étudiante de Mme Hénard (merci d'orthographier correctement son nom). En lisant vos inepties, cher 'blogger' (parce que je pense que c'est ce qu'on dit dans le langage cybernético-branchouillé), je me rends compte de la véracité profonde de ce que disait mon enseignante sur les ondes.
Parce qu'en effet, "si peu de compréhension de base", c’est consternant. Ce n’est peut-être pas totalement un hasard si vous n’avez pas fait sciences po finalement.
Avant de parler de politique, de media et surtout d’économie, vous feriez bien de vous cultiver sur le sujet, par exemple en suivant un cours d’économie de Dominique Strauss-Kahn... Ah mais suis-je bête, il faut d’abord entrer à sciences po pour cela.
On reproche aux diplômés de sciences po d’être méprisants, mais devant tant de sottise, que faire d’autre ? Comme certains de mes condisciples seront certainement appelés à occuper des postes tout en haut, je pense que je vais leur suggérer de mettre en place un grand programme d’alphabétisation de masse…
Un ami étranger me disait récemment « il est difficile de continuer à être francophile ces jours-ci », comme il avait raison.
Je ne comprendrai jamais quel mécanisme malsain pousse des gens incultes à étaler leur personnalité fade et leurs opinions banales en public. Cachez-vous si vous n’avez que cela à dire, ne serait-ce que par égard pour les gens moins bêtes que vous qui risquent de tomber sur vos écrits gavés de fautes par hasard.
Peu cordialement – Joelle, étudiante arrogante et désagréable


Pas mal hein ?!

Si on cherchait une preuve qu'il y a, disons, une "fracture" entre l'élite et le peuple on pourrait pas trouver mieux. Franchement c'est du caviar !

Bon c'est vrai j'y allais pas de main morte dans ce post. A t'on le droit d'insulter les gens sur internet ? (je l'a traite tout de même de conne la Jacqueline c'est vrai ). J'avoue que j'ai pas la réponse. Mais parfois une bonne insulte bien basique je trouve ça moins méprisant que certains arguments plus policés qui veulent dire au bout du compte exactement la même chose en plus hypocrite. C'est peut être ça la liberté d'expression. La liberté d'insulter. Et pourquoi ne pourrait t'on pas écrire franchement ce que l'on pense ? Et puis Jacqueline elle peux étaler ses idées à la con sur les ondes alors que moi j'ai que mon pauvre blog. Le déséquilibre me donne le choix des armes non ?

Joelle en tout cas est très vexée. Elle aurait quand même pu se fatiguer un peut, comme moi je l'ai fait, pour répondre aux arguments que j'utilise dans ma critique et appuyer ainsi son propos. Elle estime sans doute que le fait d'être l'heureuse élue de l'élite la dispense d'avoir à s'expliquer. Elle va pas gaspiller son énergie neuronales pour des incultes analphabètes ! Et puis c'est du gros premier degré sa bafouille, mais si elle avait un peut d'humour elle se serais pas énervé comme ça.

Citer Dominique Strauss-Khan comme maître à penser faut le faire aussi. C'est vrai que je ressent comme une profonde injustice le fait de ne pouvoir assister à ses cours et profiter ainsi des lumières de ce grand homme qui m'aurait sans doute apprit comment négocier un avoir fiscal, faire des emplois fictifs et antidater des factures sans se faire prendre. Encore un qu'a tout compris au rôle des élites dans ce pays.

Me faire la leçon par l'intermédiaire de "l'ami étranger" comme le font tout les experts en opinions médiatisés à outrance sur le ton de "tout le monde se fout de notre gueule" est sans doute le truc qui m'a fait le plus rigoler. Qu'est ce que j'en ai a foutre de ce que pensent les potes de Joelle K., qu'ils soient étrangers ou pas ?! Le pire c'est qu'elle a même pas compris mon post puisque je me moquais justement de ce genre d'argument foireux sur le sempiternel thème de l'"image de la France", qui nous imposerai de toujours faire gaffe à ce que l'on fait pour ne pas déplaire aux pays étrangers. Mais l'analyse critique ça semble pas être son fort. On est pas qu'un peut dans la merde avec les futurs occupants "des postes tout en haut".

Et puis la lettre d'insulte anonyme c'est la classe. Joelle K. ne manque pas de courage. Moi quand j'interviens sur un blog , même si, et surtout si, c'est pour insulter, je laisse toujours l'adresse de mon blog si la personne concernée ressent l'envie de se défouler.

En tout cas une chose est sure à présent. A science Po ils ont les profs qu'ils méritent. Mais avons nous les élites que nous méritons ?



...




53 Comments:

At avril 09, 2006 4:22 PM, Anonymous TristanC said...

c'est pas possible c'est un fake...

C'est quand même dingue ce mépris assumé du peuple. Je sais pas, moi, si je faisais partie de l'élite, je me dirais que j'ai une responsabilité envers le peuple. Mais non, apparement pour mademoiselle l'étudiante déasgréable, arrogante et pédante, c'est d'abord le peuple qui doit le respect à ses élites.

A mon humble avis, chère Joelle, vous devriez arrêter de fantasmer sur Dominique Strauss Kahn, arrêter de perdre votre temps à lire des blogs sans intérêt pour l'étudiante à sciences po que vous êtes, et vivre un peu.

Vous prenez le parti de vous mettre à insulter le peuple, vous désirez donc être acteur de la vie politique, et non observatrice. Je suis heureux de voir que vous maîtrisez parfaitement cette méthode de pensée, tellement en vogue chez nos dirigeants ces dernières années.

Ciao, bonne bourre

 
At avril 09, 2006 5:01 PM, Anonymous Anonyme said...

"mettre en place un grand programme d’alphabétisation de masse"
Crétine , figure toi que ça existe déjà et que ça s'appelle l'éducation nationale.Toi y en a surement venir de l'enseignement privé, hein?

"je pense que c'est ce qu'on dit dans le langage cybernético-branchouillé"
Crétine, c'est le mot qu'on emploie tout les jours dans le monde réél pour désigner les gens qui écrivent des blogs.T'en a un autre? non? alors ferme la.

"Un ami étranger me disait récemment « il est difficile de continuer à être francophile ces jours-ci »"
Ben moi, je viens de passer 10 ans dans le pays le plus riche d'Europe, la Suisse, et je peux t'assurer que si les suisses se foutent de la grande gueule des français de base, ils se pissent carrément dessus devant les grandes gueules comme toi qui ,à même pas 25 ans et sans avoir jamais mis les pieds nul part en France, ont des certitudes d'enfants gâteux.

"Je ne comprendrai jamais quel mécanisme malsain pousse des gens incultes à étaler leur personnalité fade et leurs opinions banales en public"
Ben ça ,ça s'appelle la liberté d'expression(prend note sur ton bloc Rhodia).Par contre, vu que d'après ton âge, tu n'est que titulaire du sous-bac actuel et que tu n'est sûrement même pas fichu de mettre le nom des montagnes françaises sur une carte muette ,reste à ta modeste place de calculette ambulante et viens pas trop la ramener avec ta culture.Figure toi que de notre temps,on apprenais encore à réfléchir et que même si El Ryu ne disait que des conneries, on est encore capable de jugement,on a pas eu comme toi droit au lavage de cerveau intégral.


Un français d'en bas


P.S. Maintenant, si le but de ton caca nerveux c'était juste de faire de la léche à ta prof , on comprend ça, nous aussi on était des cancres...

 
At avril 09, 2006 5:47 PM, Anonymous Anonyme said...

Salut El ryu,

d'abord merci pour ton blog, franchement y a des fois je me pisse dessus. Le CPE à l'épreuve des files d'attentes de chez Ronald, c'était très très bon.

Je me permets d'intervenir pour te rassurer ; à sciences-po, ce havre de richesses niché dans un quartier plein de boutiques à cigare et de sex shop sonia rykiel, on apprend rien.
J'en ai fait 4 ans, et j'ai fini tellement blasé au final que je recommence la médecine, un endroit où vraiment on apprend des trucs.
Les cons sont légions là-bas, mais il y a aussi une infime minorité de gens assez extraordinaires, dont l'intelligence et la culture ne doivent rien à la vénérable institution.
Bref c'est comme n'importe quel milieu, des cons et des pas cons, sauf que la les cons ont le droit de se la raconter grave. Bref.

Bon faut soigner les fautes d'orthographe comeme, c'est mieux.
Sinon keep going c'est de la balle.

bises
jdif

 
At avril 09, 2006 6:25 PM, Anonymous Anonyme said...

Science-po, ou comment blablater sur n'importe quel sujet dont on ignore tout en donnant l'impression de s'y connaître. Vive l'élite...

 
At avril 09, 2006 8:30 PM, Anonymous Le Grümph said...

Juste en passant, et comme je n'ai pas trouvé d'autres endroits pour le dire : "Black Sand, c'est bien"

Voilà...

Quant à nos élites, que dieu me tripotte, elles finiront dans la consanguinité la plus accomplie. Et d'autres richesses, d'autres oeuvres de l'esprit, beaucoup plus intéressantes, viendront de lieux et de personnes aujourd'hui méprisées.
Ah... on me dit que c'est déjà le cas.

LG

 
At avril 09, 2006 8:48 PM, Anonymous Anonyme said...

D'la boullette!

(si c'est pas un commentaire cybernético-branchouillé je ne m'y connait pas)

 
At avril 09, 2006 9:12 PM, Anonymous Actustragicus said...

Moi, je n'y crois pas, c'est évidemment un canular cette réponse de Joelle K.

 
At avril 09, 2006 9:32 PM, Anonymous Anonyme said...

Je suis consterné par tant de bêtise et de mépris...
Les gens sont trop cons et surtout il faut pas leur expliquer, tiens cela me rapelle la constitution : les français ont voté non, pas par réflexion, mais parcequ'ils n'ont pas compris....
Je suis rassuré de voir qu'un des commentaires est fait par un ex de sciences-po qui nous rapelle qu'il y a là-bas la même proportion de cons qu'ailleurs. Ce qui différencie, c'est le mépris... A mon échelle (je ne suis qu'un pauvre doctorant et à l'université en plus!!!) eh bien c'est pareil : plus les gens sont diplomés et plus leur inintérêt pour le reste de la société et leur mépris grandit. Heureusement, pas tous, il y a effectivement des gens formidables, c'est juste que je trouve qu'ils ne sont pas assez nombreux....

 
At avril 09, 2006 9:43 PM, Blogger el ryu said...

Ouais moi aussi j'suis persuadé qu'il y a des types formidables dans les "haute sphères", seulement le niveau de connerie est proportionnel.

 
At avril 09, 2006 9:49 PM, Blogger el ryu said...

Putain je viens de relire le post et je me demande si actus a pas raison en fait.
C'est telement con qu'on dirai un faux. En tout cas si c'est une farce le mec (ou la fille )est vraiment doué et devrait faire un blog.
Quelqu'un a pas un truc pour accéder aux listes d'étudiants de science po pour voir si il y a une Joelle K.?

 
At avril 09, 2006 9:53 PM, Anonymous Anonyme said...

On juge "l'élite" sur ses résultats et en matière politique, médiatique et surtout économique il y a plutôt de quoi se cacher et non de la ramener. D'ailleurs, toute la haine de Joelle et de ses consanguins réside dans le fait de ne plus pouvoir justifier du statut "d'élite" (s'ils étaient des élites ça se saurait).

"Je ne comprendrai jamais quel mécanisme malsain pousse des gens incultes à étaler leur personnalité fade et leurs opinions banales en public."
Joelle a tout à fait raison elle ne devrait pas étaler sa personnalité fade et son opinion somme toute banale.

Pour l'ami étranger il faut lui dire de laver son slip breneux avant de s'occuper du nôtre. Nous on a pas un tiers d'obèses, on fait pas la guerre pour du pétrole, on bouffe pas du tchétchène au petit déjeuner, on ouvre pas (encore)les lieux du savoir aux annonceurs publicitaires, etc...

L'arrogance est un aveu de faiblesse sans doute pour masquer le vide sidéral de pensée et à n'en pas douter un vide existentiel : à quoi tu sers-tu joelle?

Quant à ceux qui trouvent que l'étranger c'est tellement mieux pourquoi sont-ils encore là à débagouler leur ressentiments?

 
At avril 09, 2006 10:24 PM, Anonymous Anonyme said...

Moi je connais pas de Joëlle K, mais c'est pas un fake, je connais quelques étudiants à science-Po, et c'est toujours le même genre de salade qu'ils te sortent, et qui me donne envie de gerber.

En tout cas, chapeau ! Toi, tu arrives à garder ton calme !

 
At avril 09, 2006 11:08 PM, Anonymous soufron said...

vas y el ryu ! pète leur la gueule !!!

 
At avril 09, 2006 11:21 PM, Anonymous Seb said...

La lettre de Joelle K. me rappelle l'arrogance de la marionnette de Juppé dans les Guignols ("J'ai fait Normale Sup et l'ENA moi, j'ai pas que ça à foutre de parler au peulpe!" il disait)
Finalement, vus les propos de Joelle K., la caricature des Guignols sur l'élite de Sciences Po n'est peut-être pas éxagérée. Navrant...
Le fossé entre "élite" et peuple, faut pas chercher loin pour savoir d'où il vient: de l'éducation prodiguée à cette frange MINORITAIRE (j'insiste sur ce fait) de la population étudiante française.
Allez el ryu, bon courage, et patience surtout...

PS: à l'attention de Joelle K., je crois bien ne pas pouvoir bénéficier de votre futur programme d'alphabétisation de masse, je ne fais pas assez de fautes dans mes posts !! :-)

 
At avril 09, 2006 11:32 PM, Anonymous Anonyme said...

Joëlle, t'es pas seulement méprisante, t'es aussi méprisable.
Mais t'as raison sur un point : ne pas savoir la différence entre "peut" et "peu", cela dénote quand même un certain manque de maîtrise de l'outil de base de tout raisonnement qu'est la langue (française en l'occurence).

 
At avril 10, 2006 12:33 AM, Anonymous Anonyme said...

Moi aussi j'ai fait sciences-po, et je confirme que, tant chez les profs que chez les étudiants, il y a la même proportion d'abrutis et de gens intelligents qu'ailleurs.
Donc ne généralisez pas à partir d'un post imbécile se revendiquant de cette école.

 
At avril 10, 2006 2:37 AM, Anonymous Michael said...

et moi aussi je suis diplomé de Sciences-pipeau (c'est fou, on est plein sur ce blog...). Et je confirme que y'a plein de cons prétentieux, mais comme partout ailleurs.
Y'a plein de cons dans les assoces, plein de gens très bien dans les grosses boîtes capitalistes, et vice versa. C'est assez fou, rageant, mais c'est pas parce qu'on est dans une structure qui oeuvre du côté obscur ou clair de la force que les gens sont "méchants"/"gentils".
Après je suis pas vraiment convaincu de cette division l'élite / la masse. Je sais bien que les classes aisées sont sur-représentées dans les grandes écoles (et que le principe même des grandes écoles est nauséabond). Pourtant les étudiants de Sciences-po ne sont pas nés rue St Guillaume. Les petits boulots à la con, la plupart de mes amis et moi ont en a (eu) notre part aussi. Et on finit pas forcément maître du monde à la sortie, surtout quand on refuse de hurler avec les loups. Par exemple j'ai une copine diplômée qui passe le concours d'enseignante, histoire d'être fière de son boulot tout en ayant une situation stable. Les stages non payés, les boulots de vendeur, les apparts rikikis... on connaît.
Ce qui me fait le plus chier avec Sciences-po, c'est de voir ce que font beaucoup de ce qu'ils ont appris. Quand on coûte 100 000 F par an et par étudiant à la collectivité, je trouve que après y'a un certain devoir de pas faire de la merde auprès de cette collectivité. Les nouveaux aparatchicks des institutions internationales, les jeunes loups de la finance, ne partagent visiblement pas cet avis...

So long as the millions live in hunger and ignorance, I hold every man a traitor who, having been educated at their expense, pays not the least heed to them (Vivekananda)

 
At avril 10, 2006 7:17 AM, Anonymous Anonyme said...

moi je suis en école d'ingénieur
et dans mon école il y en a des tellements cons qu'on dirait des handicapés mentaux, surtout quand il s'agit de politique et d'économie, on se croirait dans un restau route "trop de fonctionnaires, trop d'impots, pas assez de libéralisme"

Quand tu leur parle de Hayek ou Toqueville ils te regardent avec de grands yeux vides :-) ces deux penseurs libéraux ne sont pas au programme du module d'éco, leur référence c'est plutôt les journalistes de capital, leur papa devait leur faire des lectures tous les soirs quand il étaient petit.

Alors trouvé ce genre de débile à science po ça m'étonne pas du tous.
Bref des gens qui ont des idées de merdes, et qui savent même pas de quoi ils parlent.

 
At avril 10, 2006 7:32 AM, Blogger el ryu said...

Ah je suis trop fièr du niveau d'étude de mes lecteurs. Je me disais aussi, c'est pour ça que j'arrête pas de me faire chambrer pour l'ortographe !

 
At avril 10, 2006 9:46 AM, Blogger Ice said...

Merci el ryu !
pour la recette du big Mac, et pour le reste aussi, d'avoir réussi à perturber Joelle !
Reviens Joelle, allez ! refais-nous un commentaire, c'est si bon de savoir que même la base on l'a pas compris, et puis un cours d'éco de DSK, hein ! magistral, ta route est déja toute tracée...
Un cadeau Joelle, pour que tu reviennes, vite :

Le problème avec les gens intelligents, c'est qu'ils ne sont jamais assez intelligents pour ne pas dire qu'ils sont les plus intelligents.(B.Vian)

 
At avril 10, 2006 10:59 AM, Anonymous épi said...

Elite, ça prend pas des guillemets, par hasard ? "élite".

"Le problème avec les gens intelligents, c'est qu'ils ne sont jamais assez intelligents pour ne pas dire qu'ils sont les plus intelligents.(B.Vian)"

OK. Je connais aussi :
"Le problème avec les cons, c'est que dans un concours de cons, ils sont toujours deuxièmes, parce qu'encore trop cons pour être premiers." (Vieille blague)

Hasta luego!
Y un abraso a la Colombianita.

 
At avril 10, 2006 11:14 AM, Anonymous le_greuh said...

Faut juste se dire que le seul poids qu'elle aura jamais est le fait qu'elle vienne de Sciences Po. Du moins c'est ce que je ressens à sa lecture.
Ce qui signifie que non seulement elle a rien d'autre, mais que son école ne lui a donné qu'une étiquette à coller sur son CV. Elle devrait s'inquiéter, les étiquettes ne font jamais illusion longtemps dans le privé (pour le public, je ne sais pas). Il lui reste le gouvernement, coté exécutif, où on peut se permettre de mépriser le peuple (aussi nommé "les électeurs", si je me souviens bien) d'aussi belle façon. Sauf que des fois la masse n'est pas si analphabète (comme ses pieds) et se rebelle.
Mais je m'égare.
Quitte à établir mon parcours et m'en revendiquer : ingénieur d'une petite école. Donc je me vois obligé d'être malin et de travailler, car le nom de mon école est trop peu connu pour pouvoir simplement m'en revendiquer. Triste hein... Joelle, il lui suffit de dire "ouais mais moi je suis à Sciences Po" pour mépriser les gens. Snif. Moi je suis obligé de parler avec les gens... Quelle horreur ;)
Bon, j'arrête d'être méprisant avec elle, même si c'est un juste retour des choses, et plus sérieusement, je lui conseille de s'intéresser un peu plus à la masse si elle souhaite avoir un avenir. A force d'ignorer le peuple, Louis XVI s'est chopé un sacré mal de tête... Hihihi

En tout cas j'ai bien rigolé.
Merci pour ce moment d'amusement dans une matinée un poil décevante.

 
At avril 10, 2006 12:18 PM, Anonymous baka^3 said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At avril 10, 2006 2:47 PM, Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

 
At avril 10, 2006 2:53 PM, Anonymous emcee said...

C’est trop triste une nana comme ça.


Au lieu d’empathie, la Joëlle machin (si elle existe, parce que cela semble incroyable un tel magma de connerie et de suffisance inculte) nous sert le couvert : « bande d’abrutis analphabètes. Je suis appelée dans les hautes sphères et vous resterez les prolos merdiques que je manipulerai avec délectation ».

Pauvre conne. Ce n’est pas parce qu’on est étudiant(e) à Sc Pot qu’on finit dans les rouages du pouvoir.

D’abord, il doit falloir coucher, non ?

Et surtout, avoir un peu plus d’envergure.

Je connais un prof minable qui a fait Sc Pot. Il est juste prof de base mais il étale ses titres de gloire à chaque rentrée et à toute occasion devant des élèves perplexes qui s’en contrefichent comme de leur premier ballon de foot en plastique recyclé.

Et ils ont raison. Ce n’est pas le diplôme qui fait le larron, mais l’intelligence.
Du cœur, si possible. Mais, là, on en demande trop.

Les glaçons, c’est bien dans les apéritifs anisés l’été au bord de la plage. Pour le reste du temps, ça refroidit.

Quant au post concernant la prof de Sc PO, il m’avait échappé précédemment. Trop drôle. Et commentaire frappé du bon sens qui fait que nous ne sommes pas des momies prêtes à tout gober. Plutôt l’inverse.

Y a qu’à voir la pâtée qu’elles ont essuyée, nos élites (de vin de Loire ?) pour le 29 mai. S’en remettent toujours pas. Vous n’avez rien compris et patati.

Le formatage, on n’en veut pas !
Et ce n’est pas parce la forme n’y est pas toujours qu’il n’y a pas le fond.

Et dans ce cas précis, ce serait même le contraire. N’est ce pas,euh ...Marie-Charlotte?

 
At avril 10, 2006 2:54 PM, Anonymous Anonyme said...

ET !

Devinez qui a fait Scie-ans-pot et qui n'a jamais reussi à aller plus loin ?

Laurence Parisot , présidente du Medef et d'une escroquerie de boite à sondage qui fait son beurre sur la qualité des poudres à laver pour ménagère de moins de 50 ans !!!

 
At avril 10, 2006 3:12 PM, Anonymous Erka said...

Vous fatiguez pas, cette pauv'fille n'est autre que Sabine Herold, la pauv'fille (de science po) qui surfe sur un courant d'au moins 745 personnes qui, montre sous le bon angle de camera, en parait 2000 et a droit aux honneurs du 20h (pour peu que ce soit un honneur !!!).

http://www.liberte-cherie.com/a1809-Liberte_liberte_cherie.html?q=

 
At avril 10, 2006 5:05 PM, Anonymous Jules Athouni said...

Merde. Il en faut du pue dans le cerveau pour écrire autant de connerie.

Je crois que Bourdieu disais de certaines élites qu'elles étaient suffisantes et insuffisantes. Je crois bien qu'il y a de ça chez Joëlle.

C'est incroyable de tenir, avec autant d'arrogance, un discours aussi convenu et rempli de préjugés historiquement datés sur le peuple, grand enfant, que la lumière des élites doit éclairer.

En somme, c'est un discours qui va à l'encontre de ce qui fonde une partie, au moins, d'un travail de réflexion à savoir remettre en cause les impensés, les a priori, les préjugés, etc.

Mieux, la réaction de Joëlle se tire une balle dans le pied ! Car enfin, si l'élite est du côté de la raison, de la grandeur d'âme et de la justesse de vue (tandis que la masse "grogne", n'exprime pas des pensées tout en proie qu'elle est au diktat des sentiments, vils et indignes si possible, etc.) on comprend mal que ses représentants s'adonnent aussi souvent aux insultes les plus basses, au mépris et à la haine sociale - pour ne pas parler de racisme social...

 
At avril 10, 2006 5:35 PM, Blogger el ryu said...

Bon bin c'est parfait tout ça. Ah mon avis le prochain qui voudra s'amuser à me tailler un costard sur le blog y réfléchira à deux fois. Alors retenez vous un peut sinon des messages comme ça j'en aurai plus et se serait dommage de les rater...

 
At avril 10, 2006 6:05 PM, Anonymous ben said...

bon, j'avais pas l'intention d'en rajouter, vu que globalement je suis d'accord avec tout le monde. Cela dit je trouve navrant qu'il se soit trouvé des gugusses pour balancer les deux ou trois inévitables remarques sexistes, genre "même pas bonne à marier" ou "forcément mal baisée". Franchement qu'est-ce que ça a à voir avec l'opinion qu'elle exprime? Les mecs, si vous voulez passer pour plus intelligents qu'elle, avec ce genre de réflexions, c'est râté.

 
At avril 10, 2006 6:36 PM, Blogger el ryu said...

Ouais bravo j'allais en parler puis j'ai oublié. C'est vrai c'est nul. Je me suis même demandé si j'allais pas les virer.
D'ailleurs je vais le faire.

 
At avril 10, 2006 8:03 PM, Anonymous Anonyme said...

Si je pouvais je condamnerais cette demoiselle à lire le bouquin du sociologue Michel Crozier: "La crise de l'intelligence" sous-titre: "Essai sur l'impuissance des élites à se réformer". Je cite l'introduction: "Nos élites se crispent. Moins elles sont efficaces, moins elles supportent la critique. Il est proprement inconcevable que des gouvernants responsables, des dirigeants d'institutions puissent déclarer sans vergogne qu'ils sont incapables d'effectuer le moindre changement à cause des rigidités, des cloisonnements et du conservatisme de la société ou des organisations qu'ils dirigent. La tragédie de la société française des années quatre-vingt-dix, c'est que personne n'ose le leur reprocher. Car c'est bien au sommet de l'Etat, des administrations, du système des grandes écoles et des grands corps de l'Etat que l'on découvre la raison de ces rigidités et de ces cloisonnements. La société change et s'adapte tant bien que mal. Ce sont ses organismes faîtiers qui la paralysent. Et le seul vrai danger qui nous menace ce n'est pas la crise en elle-même mais le risque de régression que leur comportement devant celle-ci entraîne."
Quelques titres de chapitres: "L'éducation nationale malade de la réformite", "apprendre à écouter", "oublier les solutions"...etc. Un livre de 1995 ! Nous somme toujours au même point.

 
At avril 10, 2006 9:29 PM, Anonymous baka^3 said...

@ben

le "même pas bonne à marier" venait d'une intense réflexion sur l'avenir de cette jeune fille. Me disant qu'avec une telle bêtise crasse affichée fièrement et la propension formidable des élites à s'appareiller pour former le couple le plus friqué du canton, il ne lui restait plus qu'à se trouver un acolyte de la même caste. Et alors sa bêtise m'a fait envisager qu'elle aurait du mal.
...
..
.
Non en fait, ma remarque était juste idiote.
baka^3 désolé que sa misanthropie ait des éclats peu reluisants.

@el ryu: de là à censurer en bloc, brrrr quand même... Je maintiens le bisou sur la fesse gauche.

 
At avril 10, 2006 9:41 PM, Blogger KiriKou said...

Je me dévoue pour faire la voix discordante, hop, à moi la Star Ac.

Sciences-Po, me disait ma femme comme à Colombo, abrite la plus grande librairie de sciences sociales de France, qqchose comme ça. Bien sûr, ça la fait un peu rire maintenant qu'elle a vu celle de la LSE. Elle ne cite pas Bourdieu (elle est plutôt Arundati Roy -et café le matin-, j'ai fait une recherche Google images pour me faire une idée, mais j'ai dû confondre avec Ashwarya Rai, enfin bref) quand je cite Ol'Dirty Bastard (mais plutôt Jacques Brel quand il fait beau), et nous ne nous chamaillons pas pour savoir qui est l' "élite", nous avons passé l'âge, nous, bande de morveux ntsss, et on vas vous mater au concours d'entrée des Z'Amours, mais je digresse.

Parlant d'élite, Sciences-Po a réservé son quota de places dans l'ascenceur à la racaille trop incrustée pour partir au kärcher, pardon, à des jeunes issus de milieux défavorisés. Je ne sais pas si c'est Azouz Begag qui est physio à la porte ("montre-moi ton cv!"), mais je digresse encore. Voulant m'offrir un sweater United Colors of Benetton pour fêter ça par un geste militant, je tombai inopinément sur une amie, belle comme on n'en fait plus ici sauf chez le chirurgien, drôle et gentille à en désarmer un pyrénéen anti-ours, et étudiante à Sciences-Po. Elle est caissière à Auchan le samedi jusqu'à la fermeture pour payer ses études, et elle partage une chambre avec son frère, en zone 4. Elle ne veut pas être apparatchik d'institution internationale, mais presque. Je ne lui en veux pas.

Elles me confirment que Sciences-Po est peuplé de cons. Tiens, c'est exactement ce que je dis tout le temps de la "blogosphère", c'est étrange. C'est aussi ce que je dis tous les jours de tous ces automobilistes qui se permettent de rouler sur ma file. Cette bande de cons putain de sa mère. Argh. Donnez-moi les coordonnées d'Ahmadinejab, moi aussi je veux une bombe.

Bisous.

 
At avril 10, 2006 10:30 PM, Anonymous François Barvec said...

coucou,
pour ceux qui ne connaissent pas, je conseille la lecture du livre "le principe de Peter", un régal, toujours d'actualité malgré ces "usines" à techniciens-dirigeants qui auraient normalement dû fournir à la nation les plus compétents des compétents, et même plus encore, si c'est possible

sinon, pour le grümph, Black Sand s'est reformé et travaille sur de nouveaux titres :o)

a+

 
At avril 10, 2006 10:40 PM, Blogger el ryu said...

fanch arrete de faire le malin
Le principe de peter je l'ai lu j'adore.
Par contre faut que tu me dise comment refaire le filtrage de la sono de gildas y a pu rien dans les enceintes !
c'est du 4 ohm pour les graves et du 8 ohm pour les aigus.
t'as une idée du shéma ? A la louche c'est pour les repets.

 
At avril 10, 2006 11:01 PM, Blogger Documenteuse said...

bah en tous cas elle en aura pris pour son grade la misse Joëlle K.

Appeler à l'humilité par l'orgueil c'est moyen...

Mais je vais jouer l'avocat du diable: ça vous est jamais arrive de vous retrouver devant un disons gros raciste de base bien con bien bête bien beauf, et de vous dire qu'il avait un esprit misérable?

bon ben là c'est ce qu'elle dit la dame, sauf qu'elle se croit vraiment dans l'élite et donc le nombre d'esprits misérables en-dessous d'elle devient gros au point de former la masse des gens.

c'est pas si grave...

 
At avril 11, 2006 1:39 PM, Anonymous Anonyme said...

Un livre très intéressant pour continuer à ne guère aimer Science Po (et l'ENA), mais avec un peu plus de recul : Alain Garrigou, Les élites contre la république, La Découverte. Sous ce titre peut-être un peu trop accrocheur, on a une vraie synthèse sur l'histoire des deux institutions, les circonstances de leur fondation, leur relation privilégiée mais menacée par les grandes ambitions de l'actuel directeur de Science Po, la foire aux vanités qu'y est l'enseignement,
le petit strapontin accordé aux IEP de province, etc.

 
At avril 12, 2006 2:04 AM, Anonymous Anonyme said...

Les gens s'affolent beaucoup pour pas grand chose - parce que pas besoin d'être afflelou pour voir que Joëlle K. pue le fake bien gras.

Faut croire que c'est vendeur de cracher sur les élites - remarque ça se comprend science-pos c'est vraiment des glands.

 
At avril 12, 2006 5:14 PM, Anonymous Christophe Thill said...

Bon, je vais pas en rajouter une couche...

Oh, et puis après tout, pourquoi pas! Allez, une 'tite couche en plus.

D'où les élèves de Sciences-Po, ou en tous cas certains, tirent-ils cet orgueil qui les rend imbuvables? En théorie, c'est censé être parce qu'on leur apprend des tas de choses très compliquées qui leur permettent de comprendre la marche du monde, et donc, leur donne une légitimité pour piloter ledit monde.

(Quelqu'un a dit "démocratie"???)

Bref, on suppose qu'on leur apprend à analyser et argumenter.

Alors pourquoi miss Joseph K elle fait rien qu'à aligner des insultes et des grossièretés, sans glisser un seul argument au passage pour réfuter ce qui ne lui plait pas?

C'est pas plutôt dans une école de rhétorique qu'elle s'est inscrite?

(Et encore, je n'ai pas dit qu'elle se montrait bonne élève)

 
At avril 12, 2006 7:52 PM, Anonymous Erka said...

Mais en quoi etre eleve de science po autorise a s'autoproclamer "elite" ou "future elite" ??
Une ecole qui recrutait (encore?) sur seule mention TB au bac comme garantie d'intelligence ne merite aucun autre qualificatif que grosse imposture intellectuelle. Ou d'usine a larve, dixit les autres.
Moi qui suis une vrai grosse elite, et ben je peux vous assurer qu'on accepte pas facilement dans le club ces crevards lobotomises.

 
At avril 13, 2006 1:16 PM, Blogger Fabien Lyraud said...

J'ai découvert ton blog par hasard. Et je le trouve très bon.
Je titulaire d'une licence de sciences du langage. Aujourd'hui je recherche un emploi de chargé de communication. Et je suis à peu près sur qu'un diplômé sciences po sera toujours prioritaire sur moi s'il candidate au même poste.
J'ai repris mes études à 32 ans, je me suis assis trois ans sur les bancs de la fac, j'ai décroché une mention pour me retrouver à patauger dans la même merde qu'avant.
Fabien fatigué et enervé.
PS : j'ai un blog qui devrait te plaire.. Bon c'est un eptit peu plus intello qu'ici. En plus j'ai mis un lien vers ton blog.
http://le-politikon.blogspot.com

 
At avril 14, 2006 8:15 AM, Blogger el ryu said...

Ca veut dire quoi ça ?! tu trouves qu'ici c'est pas intello ?! Avec tout le mal que je me donne !! Parce que ça fait mal de réfléchir comme ça ...

 
At avril 17, 2006 6:01 PM, Anonymous Anonyme said...

Précision inintéressante (pour Kirikou): la bibliothèque de Sciences Po est la plus riche en sciences sociales pour ce qui est de l'Europe continentale, pour ce qui est de l'Europe tout court il s'agit de la bibliothèque de la LSE (London School of Economics, pour ceusses qui connaîtraient pas, d'où le subtil distinguo géographique).
Deuxio: pour être passé non par Sciences Po mais par la LSE (qu'est censée être encore vachement mieux en tant que top du top du génial des maîtres du monde), la possibilité que Joëlle K. ne soit pas un fake me paraît très grande, ce genre de lieux d'élite étant sidéralement rempli de crétins, chez les élèves comme chez les profs. C'est assez marrant à voir, quand ça ne dure pas...
Tertio: bien, le blog, franchement bien (je serais bien infoutu de le faire, bardé de diplômes que je suis!); sauf qu'El Ryu n'a pas l'air d'avoir encore vu l'intérêt de la fonction "correcteur d'orthographe", ce qui encourage malheureusement les remarques débiles à la Jojo...

 
At avril 23, 2006 3:34 PM, Anonymous Fabien Lyraud said...

@ryu
C vrai que ton blog, pour un premier essai, est pas si mal !!! je te porpose quand meme daller voir le mien histoire d'y trouver des article d'envergure, mais certes la vocation de mon site est davantage politique... je pense que tu y apprendras bcp ;)

 
At avril 23, 2006 8:23 PM, Blogger Fabien Lyraud said...

Et j'ai jamais écrit ça moi.
J'aime bien ton blog. Je le trouve très bien fait. Je ne sais pas quel est le malotru qui s'est fait passer pour moi. Je te donnais le lien vers mon blog juste parce qu'on a quelque part une communauté d'idée. Le message qui précéde celui ci n'a jamais été écrit par moi.

 
At mai 01, 2006 11:54 AM, Anonymous Dalida said...

salut à tous,

merci El Ryu pour ton blog mais surtout merci à Joelle !!!

un crétin comme moi n'a plus de soucis à se faire pour la prochaine révolution : il reste plain de grosses têtes à faire rouler dans le caniveau !
"ben vi ma brave dame, faut bien comprendre que nous autres -faute d'instruction- i' nous reste que les travaux manuels et peu qualifiés..."

je serais presque tenter d'ajouter que les voitures de riches c'est mieux parceque ça brûle plus longtemps mais bon... étant donné la finesse d'esprit de nos chères futures élites ils pourraient ne pas comprendre.

Mathieu A.

 
At mai 01, 2006 11:58 AM, Anonymous Dalida said...

j'allais oublier : je suis foncièrement contre les fautes d'orthographes.

Mathieu A.

 
At mai 10, 2006 4:16 PM, Anonymous Anonyme said...

D'abord, je rejoins les autres pour dire que ton blog est super bien foutu.
Par contre allez-y mollo sur les formations "élitistes" ce sont des formations comme les autres avec le même pourcentage d'abrutis. Il n'empeche que l'entrée est filtrée par concour avec un taux d'admission minuscule. Que les individus qui critiquent science-po aille voir le contenu avant de le descendre (exceptés les anciens qui n'ont manifestement pas bien compris l'interet d'écouter ce que disent les conferenciers).
A bas les cons (diplomés ou non)

Nico

 
At mai 24, 2006 3:15 PM, Anonymous Anonyme said...

je viens de tomber par hasard sur ton blog et face à la réaction de Joelle K j'ai bien envie de réagir...
étant moi meme à sciences po, je trouve ça un peu gros de se prendre pour l'élite.. ok ok c'est ce que dit l'expansion (non mais attends en sortant de pipo on a des salaires extra)
d'accord mais je vois pas en quoi ça donne le monopole de la reflexion. etant donné que un concours ça laisse filtrer pas mal d'incapables (surtout s'ils ont fait une prepa privée qui of course permet d'avoir des super notes à l'écrit)
en gros c'est pas parce qu'une merdeuse fait sciences po que tous ses commentaires sur l'actualité sont du pain bénit. moi je dis "boycottons les opinions sciencespocons"

 
At novembre 19, 2006 3:31 PM, Anonymous Franssen said...

Je tombe sur ce blog alors que je suis déprimé profondement par les études que je fait: licence d'histoire.
j'aime l'histoire mais je trouve qu'en tant que formation c'est vraiment navrant! Alors j'avais decidé de tout faire pour entrer à science-po mais là encor beaucoups d'hesitation: Qu'est-ce que c'est science-po réellement? J'espère que contrairement à la licence que je fait à science-po on apprends a écrire et disserter mais plus encor: je recherche une vraie formation, en colère contre ces fac qui nous vole du temps sans rien nous apprendre (a la catho on écrit trés peu en faite)!!!! assez alors si science-po c'est pas mieux, je vais faire quoi de moi?? je pense cependant que science donne la vraie formation que je recherche mais il n'y a que 13 pour cent d'entrer!!

 
At mars 18, 2009 2:50 PM, Blogger Stu said...

J'arrive sur ce post via Rue 89...

Je suis étudiant à Sciences Po aussi, et ne vous inquiétez pas, on est pas comme ça ! Vous êtes juste tombé sur une folle complexée, comme ça aurait pu arriver dans n'importe quelle fac...

Bonne continuation...

P.S : vous savez ce qu'on nous a dit le premier jour de la première année "certains vous disent que vous êtes les élites de la France. Ôtez-vous cette idée de la tête".

 
At juin 08, 2010 11:21 PM, Blogger Nicole C said...

buy viagra
viagra online
generic viagra

 

Enregistrer un commentaire

<< Home